Hommage à Salif Diallo et aux victimes des attentats : Des arbres plantés en leur mémoire

731 0

L’association soyons solidaires (A2S) a mis en terre des plantes le weekend écoulé dans le village de Yougnini à Kongoussi dans la province du Bam. Cette activité de reboisement s’est faite en mémoire des victimes de l’attentat terroriste du 13 août 2017 et du président de l’assemblée nationale Salif Diallo, décédé le 18 août dernier à Paris. En leur mémoire, plus de 500 plants de diverses espèces ont été mis en terre.

« De la terre nous venons, dans la terre nous retournerons » dit un adage populaire. En l’espace de quelques jours, le Burkina Faso a perdu des fils et des filles. Dans ce temps douloureux, l’heure est au recueillement. L’association soyons solidaires n’est pas restée en marge des événements.

Mieux, elle a organisé une activité de reboisement en mémoire des victimes de l’attentat terroriste ainsi que de Salif Diallo, président de l’assemblée nationale. Ce dimanche 20 août 2017, le village de yougnini situé à l’ouest de Kongoussi dans la province du Bam s’est mobilisé comme un seul homme pour porter les plans en terre en mémoire des illustres disparues.

  Sur une superficie de 2 hectares environ, plus de 500 plantes de diverses espèces ont été mises en terre. Il s’agit essentiellement  Parkia biglobosa ou néré, Robinia pseudoacacia (acacia), Adansonia digitata (baobab), eucalyptus, du manguier et du moringa.

Le Moringa, l’arbre du paradis pour les disparus

Pour marquer la mémoire des illustres disparues, c’est le moringa qui a été choisi. Considéré comme un arbre du paradis, un arbre de vie, deux arbres ont été plantés symboliquement. L’un en mémoire des victimes de l’attentat terroriste du 13 août et l’autre pour le président de l’assemblée nationale Salif Diallo.

«  Le moringa est un arbre de vie, de guérison de plusieurs maladies. Ces plantes nous rappelleront toujours nos victimes et notre président de l’assemblée nationale. Ce qui veut dire, qu’ils seront toujours parmi nous et utiles » a martelé Estelle Compaoré, porte-parole de la délégation.

Tour à tour, le chef du village, le directeur provincial de l’environnement du Bam et la population de Yougnini ont reverdi la zone. Les populations bénéficiaires se sont engagées à pérenniser les plans mis en terre. «  L’arbre est sacré. Il nous donne de l’ombre, de nourritures. On l’utilise pour des soins médicaux et bien d’autres  choses » se convainc un habitant du village

L’association n’était pas seule à cette journée d’hommage. Elle était accompagnée de l’association des jeunes pour un environnement vert. L’activité a été possible grâce au soutien de l’ONG-AGED, du Centre nationale des semences forestières et du ministre de l’environnement, du développement durable et du changement climatique, parrain. Une prière pour le repos des âmes des illustres disparues a clos le reboisement.



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *