Salifou Diallo repose désormais à son domicile à Ouahigouya

Décédé le 19 août 2017 à Paris en France, Salifou Diallo a été inhumé ce 25 août 2017 à son domicile à Ouahigouya, dans le Yatenga.

Hommage populaire, défilé militaire, prière du vendredi à la mosquée et une oraison funèbre plus tard, Salifou Diallo, Président de l’Assemblée nationale du Burkina et président du parti au pouvoir, a été porté en terre à son domicile à Ouahigouya, dans la région du Nord du Burkina. 

Ce dernier acte de l’adieu à Gorba a eu pour témoins sa famille, le Premier ministre, le Haut représentant du Chef de l’Etat et plusieurs ministres et députés.

« Le président Salifou Diallo était l’esclave de la cause du peuple, de la justice et du progrès. L’histoire s’en souviendra et notre peuple le retiendra pour toujours », a conclu, très ému, Me Bénéwendé Sankara, lors de l’oraison funèbre en hommage de celui qui a commencé son périple sur terre, il y a 60 ans.

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina24

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Articles similaires

Un commentaire

  1. SALUT ET PAIX
    DOC. SALIFOU DIALLO que Dieu te reçoit au paradis.D.S,u as oeuvré pour un Burkina d’état de droit, le développement du monde rural,et ton sens patriotique, pour cela et encore que Dieu te reçoit au paradis pour le bien fait que tu as fourni pour ton pays et pour certaines personnes qui le disent à coeur ouvert sur les chaînes médiatiques. Gorba aussi comme un père pour moi, fière de sa réussite et son service à la nation.J’en fais l’appel a toute la génération 86 et 87 d’être plus mâtures, sages et réfléchis pour un engagement patriotique dans l’intérêt supérieur du peuple burkinabé et partout d’ailleurs.Mon appel a un sens positif c’est pour réveiller les consciences et de prévaloir la réflexion à l’égard des prises de décision pour l’intérêt individuel et des actes fallacieux qui ont occupé et qui occupent toujours les mêmes en Afrique.voila pourquoi il est temps que nous nous intéressons et être impliquer dans la bonne gouvernance de notre pays et d’Afrique.Nos aspirations reflètent aux aspirations du feu Doc S.D qui ne voyait que l’intérêt collectif de son pays et l’Afrique.
    J’en appelle toujours aux jeunes de ma génération ainsi qu’à tous les acteurs de la société civile ayant de bonne foie à consolider et à renforcer de manière opérationnelle les liens conjugués entre burkinabé pour un Burkina en avant.car il n’est pas tard pour nous, les uns dirons que le Burkina est déboussolé actuellement et d’autres diront peine perdue mais hélas nous relèverons le défis en question à la hauteur du feu Doc S.D ou mieux faire que lui…
    -Que ton âme réponse en paix
    -Que Dieu aident ceux qui oeuvrent ou qui veulent oeuvrer également pour la bonne cause de notre pays comme tu l’as fais ma référence.Amen
    -Que Dieu te reçoit au paradis. Amen
    -Que Dieu bénisse le Burkina Faso et ses hommes. Amen

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page