Salifou Diallo, « imbécile ! Fuyard ! »

936 0

La tradition a été respectée à Ouahigouya lors des obsèques de Salifou Diallo, le vendredi 25 août 2017. Dans le  cadre de la parenté à plaisanterie, les Gourmatché sont venus réclamer le corps de « (leur) fils » et ont révélé que le leur n’est pas mort. « Salif n’est pas mort, il va se réveiller demain matin à Fada », a lancé le représentant du Koupiendieli, roi du Gulmu. Outre cette ethnie, les Samo se sont également illustrés et empêchant la dépouille de rejoindre le domicile pour l’enterrement et ce, à deux reprises.

Des négociations et le payement d’une rançon ont permis de lever le blocus.

Par ailleurs, taquin, Emile Paré n’a pas manqué de proférer des mots durs à l’endroit du disparu, au nom de la communauté Samo.

Ignace Ismael NABOLE

Burkina 24



Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *