Attaques terroristes au Burkina : Des syndicats suspendent leurs mouvements

615 0

Ce 28 août 2017, le Syndicat des travailleurs de l’action sociale (SYNTAS) et le Comité de la Confédération générale du travail au Burkina (Comité CGT-B) ont suspendu, leurs sit-in qui étaient prévus pour les 29 et 30 août et une grève du 5 au 8 septembre 2017. Ils disent exprimer ainsi leur hommage aux victimes des attaques terroristes des 13 et 17 août 2017.

Cette suspension est en rapport avec les attaques terroristes qui ont tué 22 personnes au Burkina Faso le 13 août 2017 à Ouagadougou et le 17 août 2017 à Tongomayel, rapporte l’AIB qui a assisté à la conférence de presse ce lundi. Le SYNTAS et le Comité CGT-B comptent faire le deuil avec le peuple éploré et se solidariser avec les blessés.

Les deux organisations syndicales ont invité l’ensemble des travailleurs à s’organiser  davantage et de maintenir la mobilisation en vue de  répondre «promptement» à ces mots d’ordre «qui ne sont que suspendus».

Ismène KPEDJO (Stagiaire)

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *