Décès de Salifou Diallo : Le comité interparlementaire lui rend hommage

Décès de Salifou Diallo : Le comité interparlementaire lui rend hommage

Une délégation du comité interparlementaire de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) était à l’Assemblée nationale le lundi 28 août 2017, pour rendre hommage à Salifou Diallo, président de l’Assemblée nationale burkinabè. La délégation a été conduite par Jérémie NGouan.

Jérémie Ngouan a conduit une délégation composée de députés du comité interparlementaire pour rendre hommage à Salifou Diallo, président de l’Assemblée nationale burkinabè.

Selon le chef de la délégation, « pour les députés de l’union économique et monétaire ouest africaine(UEMOA), Salifou Diallo était un politique hors pair, patriote, démocrate ». Il a marqué le monde politique africain par sa vision, son engagement et son combat pour un monde de liberté, de solidarité et surtout pour la lutte contre la pauvreté, a-t-il poursuivi.

Jérémie NGouan affirme qu’en 20 mois, Salifou Diallo a su impulser une nouvelle dynamique au sein de l’Assemblée burkinabè, ce qui fait la fierté des autres parlements africains. Il a été un acteur déterminant dans la promotion de l’Union interparlementaire de la zone UEMOA, relate le chef de la délégation.

« Pour ceux qui l’ont connu, il restera un homme de cœur, aimé et respecté. A tous, il manquera et manque déjà, à la mesure de son remarquable engagement public, profondément humain », a annoncé Jérémie NGouan. Après son mot d’hommage, le chef de la délégation a apposé sa signature dans le livre de condoléances.

Quant au premier vice-président de l’Assemblée nationale, « l’heure n’est pas au discours». Il a également reconnu les mérites du président et a souhaité bon séjour à la délégation au « Pays des hommes intègres ».

La délégation a été conduite à Kosyam où elle va présenter ses condoléances au président du Faso.  

Aimé KPODA (Stagiaire)

Burkina24

         

        

     

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page