Sotigui Awards 2017 : Le jury  est connu

476 0

L’édition 2017 des Sotigui Awards  se tiendra le 2 décembre 2017 sous le thème de « l’image de la femme dans les productions cinématographiques africaines ».  Les membres du jury sont à pied d’œuvre pour désigner les différents lauréats dans plusieurs catégories de la compétition. Plus d’une dizaines de films africains et de la diaspora seront à cet effet visionnés par le jury.

Le jury des Sotigui Awards 2017 est composé de 5 membres. Il est présidé par Apolline Traoré. La réalisatrice burkinabè, à travers son tout dernier long métrage, a raflé une multitude de prix à la dernière édition du FESPACO et dans bien d’autres festivals à travers le monde. Celle qui représente le monde de la réalisation dans le jury des Sotigui awards 2017 s’est inscrite à 17 ans au Emerson Collège à Boston (USA), et a décroché sa licence en Art Média en 1998.

Ildevert Méda, l’un des hommes de culture les plus adulés en Afrique, fait également partie du jury. Il marque de son empreinte les scènes de théâtre et les plateaux de cinéma depuis plus d’une vingtaine d’années au Burkina, dans la sous-région et un peu partout dans le monde. En 2009, il a remporté le Grand Prix Afrique de la mise en scène du Théâtre Francophone, à Cotonou, pour l’ensemble de sa carrière. Aujourd’hui il est l’un des artistes africains les plus sollicités à travers le monde, en tant que formateur.

Chevalier de l’ordre du mérite des arts, des lettres et de la communication/agrafe cinématographique, Issaka Sawadogo est aussi membre du jury. Cet acteur-réalisateur-Producteur a construit sa carrière entre le Burkina Faso et la Norvège. Au Burkina Faso, il est le fondateur du carrefour international du théâtre de Ouagadougou (CITO). Issaka Sawadogo a tenu les rôles principaux de plus 50 films à travers le Monde.


En savoir plus sur 👉👉👉 Les Sotigui Awards


L’avis de celui qui est le chroniqueur culturel de la chaîne de télévision privée Burkina info, comptera dans les décisions du jury des Sotigui Award 2017. Hervé Honla David, qui partage la double nationalité burkinabè et camerounaise, est diplômé de l’école supérieure de l’économie et de la communication. Il a mis sa plume tour à tour au service de plusieurs médias privés burkinabè depuis 2003 avant de devenir directeur de publication d’un magazine culturel.

Enfin, Sid-Lamine Salouka est un professeur de français passionné des arts. Ecrivain, il pratique également la critique journalistique et est membre de l’Association des critiques de cinéma du Burkina Faso (ASCRIC-B), qui est elle-même filiale de la Fédération africaine de la critique cinématographique (FACC).

C’est à ces cinq personnes que revient la responsabilité de trouver le successeur de Mouna N’Diaye, vainqueur de l’édition 2016 des Sotigui Awards.

Ismène KPEDJO (Stagiaire)

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre