Côte d’Ivoire : Plus de quatre-vingt dix prisonniers s’évadent de la prison de Katiola

347 0

Katiola (Côte d’Ivoire) – Plus de quatre-vingt dix pensionnaires de la Maison d’arrêt et de correction de Katiola, Centre-Nord ivoirien se sont évadés le dimanche 3 septembre 2017, a-t-on appris de source sécuritaire.

L’information qui évoluait avec une allure de rumeur a été confirmée par un responsable de la prison joint au téléphone. “Ces prisonniers se sont évadés entre 5 heures du matin et 6 heures ce dimanche”, a-t-il expliqué.

Avec un peu plus de précisions, une autre source a indiqué à l’AFP que “ce sont des lieutenants du célèbre Yakou le Chinois (un ex-prisonnier qui a été tué) qui sont à la base de cette évasion massive…Les détenus sont passés par le toit de leurs cellules pour regagner d’autres cellules et ils ont profité de la sortie des corvéables pour casser le grand portail et prendre la fuite”.

Les évasions des prisons ivoiriennes sont depuis quelques années une rhétorique.

Récemment, le 8 août 2017, une vingtaine de prisonniers avait été libérée en plein jour, manu-militari par un commando armé jusqu’aux dents dans l’enceinte du palais de justice du Plateau, le centre des affaires et de l’administration ivoirienne. Le procureur de la République, Richard Christophe Adou a, par la suite annoncé que sept gardes pénitenciers avaient été mis aux arrêts après avoir été relevés de leurs fonctions.

La situation sécuritaire en Côte d’Ivoire inspire de plus en plus des inquiétudes au sein des populations livrées au phénomènes des microbes, aux attaques intempestives de commissariats de police et de brigades de gendarmerie et les dernières mutineries dans l’armée.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU                                                                                                                          

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre