Gendarmerie nationale : Un nouveau commandant pour la 3e région

445 0

La 3e région de la gendarmerie du Burkina Faso est sous le commandement du colonel Blaise Ouédraogo. Il remplacement le colonel Serge Alain Ouédraogo. La passation de commandement a eu lieu au camp Paspanga, ce mardi 5 septembre 2017.

C’est ce mardi 5 septembre 2017 que le colonel Blaise Ouédraogo a pris officiellement le commandement de la 3e région de la gendarmerie nationale. Il remplace le colonel Serge Alain Ouédraogo. La passation de commandement a eu lieu au camp Paspanga à Ouagadougou.

Le colonel Serge Alain Ouédraogo passe le témoin après 6 ans dans la 3e région comme commandant et le second du chef d’Etat-major de la gendarmerie. Il affirme que pendant ses 6 ans, ses inspirations et motivations provenaient de Dieu et que grâce à cela, il a remporté des victoires précieuses dans des moments difficiles. Il se réjouit des acquis engrangés par la région sous son commandement et témoigne sa reconnaissance aux autorités pour leurs soutiens et la confiance placée en lui. Le commandant sortant exhorte ses collaborateurs à bien accompagner et soutenir le commandant entrant comme ils l’ont fait avec lui.

Les défis les plus immédiats seront les défis que le commandement de la 3e région de la gendarmerie aura à relever, à en croire le désormais premier responsable, le colonel Blaise Ouédraogo. Il annonce qu’il se référera au mot du Chef d’Etat-major de la gendarmerie (CEMG), quand celui-ci prenait le commandement, il avait dit que « la première des ressources c’est les ressources humaine », se rappelle le colonel Blaise Ouédraogo. « Déjà, il y a un défi d’encadrement, de recherche de l’excellence et de raffermissement du professionnalisme », a ajouté le commandant entrant.

Selon le CEMG, le colonel Marie Omer Bruno Tapsoba, en plus des objectifs classiques qui reviennent à tout grand commandement de la gendarmerie, il y a aussi l’objectif de contenir et de vaincre la menace terroriste qui sont les objectifs assignés au nouveau commandant de la 3e région de la gendarmerie. Quant aux moyens pour la réussite de mission, le CEMG déclare qu’il fera avec ce qu’il a déjà, mais il soutient que la première ressource est la ressource humaine.

Aimé KPODA (stagiaire)

Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre

COMMUNIQUE RGPH

Posté par - 10 décembre 2019 0
Le dénombrement de la population dans le cadre du cinquième Recensement général de la population et de l’habitation (5e RGPH)…