Sénégal : Kémi Seba en voie d’être expulsé vers la France

162 0

Dakar (Sénégal) – Kémi Seba a été mis aux arrêts ce mercredi 6 septembre. Selon Jeune Afrique, l’activiste franco-béninois serait sous le coup d’une procédure d’expulsion vers la France. Il en a été notifié en milieu d’après midi de ce mercredi 6 septembre 2017.

Selon Me Koureichi Ba, l’avocat de Kémi Séba, son client attend d’être expulsé vers la France « par le premier avion… L’expulsion lui a été notifiée vers 14h [heure locale]». L’avocat a pour autant promis utiliser « toutes les voies de recours possibles » pour empêcher une expulsion de son client vers la France avant la fin de cette journée du mercredi 06 septembre. « Mais les délais sont très courts, tout est allé très vite », a reconnu Me Koureichi Ba. L’arrêté d’expulsion a été pris par le ministre de l’Intérieur, et est daté du 5 septembre au soir, a fait remarquer notre source.

Ce mercredi 06 septembre, Kémi Seba a reçu la visite de policiers à son domicile et emmené au poste de la police des étrangers de Dakar, à Dieupeul. A en croire un se ses proche se confiant à Jeune Afrique, les policiers « lui ont demandé de le suivre pour vérifier sa situation administrative. Il les a accompagné sans faire d’histoires ». 

Selon les services de police, ils ont constaté, « qu’il a un passeport français ainsi qu’un passeport béninois qui, lui, n’est actuellement plus valable», a expliqué à Jeune Afrique une de ses sources au sein de la police sénégalaise. 

Ces derniers temps, Kémi Seba a défrayé la chronique après qu’il ait brûlé un billet de 5 000 francs CFA, le 19 août dernier. Après avoir séjourné quatre jours durant dans une prison à Dakar, il a été jugé par le Tribunal des flagrants délits de la capitale sénégalaise qui l’a relaxé, le 29 août dernier.

La procédure d’expulsion repose sur la base du “trouble à l’ordre public “,  que constitue la présence de Kemi Seba sur le territoire national sénégalais.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU                                                                                                                                     Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre