Alassane Sakandé et l’insurrection : Le rappel de Ablassé Ouédraogo

175 0

Alassane Sakandé a été désigné le vendredi 8 septembre 2017 par ses pairs pour terminer le mandat entamé par Salifou Diallo en qualité de président de l’Assemblée nationale (PAN). Ablassé Ouédraogo, président du parti Le Faso Autrement, tout en prenant acte de son élection et le félicitant, fait remarquer que le nouveau PAN a eu plus de voix que son prédécesseur, Salifou Diallo.

Cependant, Ablassé Ouédraogo relève que « c’est le même Alassane Sakandé qui a dit, le 22 septembre 2016 à Léo, ‘’ L’insurrection des 30 et 31 octobre a été pensée et conduite par les forces politiques et patriotiques du Burkina Faso dont le MPP a été le moteur. La décision de lancer a été prise à notre bureau politique nationale du 25 octobre 2014 au CENASA’’ ».

En commentant ces propos, Ablassé Ouédraogo affirme rendre « à César ce qui est à César ». Il affirme faire ce rappel pour que tout le monde puisse avoir à l’esprit « ce qui pourrait se passer au cours des prochaines activités judiciaires ». De ce qui pourrait se passer, le Président de Le Faso Autrement précise :

« S’il réclame la paternité de l’insurrection et tout naturellement des conséquences issues de cette insurrection, et comme il y a des procédures judiciaires en cours, s’il devait être amené à venir nous porter son témoignage comme c’est eux qui ont la paternité de l’insurrection, ce ne sera pas aussi simple pour notre représentation nationale ».

Qu’à cela ne tienne, Ablassé Ouédraogo a tenu à souhaiter bonne chance à Alassane Sakandé dans l’exécution de sa mission « pour le bonheur du peuple burkinabè », dit-il.

Lire 👉  Alassane Sakandé, député MPP: « La décision de lancer l’insurrection a été prise à notre BPN du 25 octobre »

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre