Côte d’Ivoire : Le RDR ouvre son 3e congrès ordinaire sans Guillaume Soro

371 0

Côte d’Ivoire – Le Rassemblement des républicains (RDR), parti du Chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, a ouvert son troisième congrès ordinaire le samedi 9 septembre 2017 au palais de sports de Treichville dans la capitale économique, Abidjan. Les partisans, sympathisants réunis en milliers discuterons pendant deux jours sur les enjeux qui attendent leur parti. Le fait marquant de ce congrès est l’absence fort remarquée de Guillaume Soro, président de l’Assemblée nationale et membre du RDR, confirmant les frictions au plus haut sommet de l’Etat. Alassane Ouattara devrait réintégrer le poste de président du parti.

Des milliers de personnes arborant des t-shirts, banderoles et autres supports à l’effigie d’Alassane Ouattara ont participé à l’ouverture du troisième congrès de leur parti, le Rassemblement des républicains (RDR), congrès autour duquel, le Président de la République de Côte d’Ivoire devrait cumuler celui de président de ce parti comme l’autorise la nouvelle Constitution.

Le Palais des sports de Treichville et ses alentours ont refusé du monde. Aucun centimètre n’était négociable tant aucun militant du parti à la case verte ne voulait se faire raconter cet événement “historique” à en croire ses organisateurs.

Guillaume Soro, le président du parlement ivoirien et membre du Bureau politique du parti congressiste a brillé par son absence. Une absence trop brillante pour passer inaperçu d’autant plus qu’il a été l’un des acteurs de l’accession au pouvoir en 2011 d’Alassane Ouattara.

Depuis l’Europe où il s’est retiré depuis quelques semaines, il a livré un communiqué le vendredi 8 spetembre 2017 pour expliquer sa non-participation à ce congrès. A en croire ses propos, à aucun moment et en dépit de sa position dans la hiérarchie du parti, il n’a été associé à l’organisation de ce congrès. Ce développement de l’actualité au sien du parti au pouvoir met en évidence la brouille entre Guillaume Soro et les autres cadres du RDR et certainement Alassane Ouattara pour qui, il serait “trop pressé”.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU                                                                                                                 Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre