Côte d’Ivoire: Alassane Ouattara déjoue les pronostics et positionne Henriette Diabaté à la tête du RDR

Côte d’Ivoire – Au terme du troisième congrès du Rassemblement des Républicains (RDR) qui s’est achevé le dimanche 10 septembre, Alassane Ouattara a déjoué les pronostics l’annonçant à la présidence de son parti. C’est plutôt Henriette Dagri Diabaté, membre fondatrice du parti en 1994 qui a été désignée pour diriger RDR à sa place. En l’absence de Guillaume Soro, l’une des figures du parti, Alassane Ouattara a affiché sa détermination à redorer le blason  du Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), l’alliance entre son parti et celui d’Henri Konan Bédié, le PDCI, dans la perspective de la présidentielle de 2010.

Le choix du président Alassane Ouattara, prédit à la tête du RDR, s’est, en fin de compte porté sur Henriette Dagri Diagaté. « La décision que j’ai prise est de vous proposer en qualité de président du RDR, madame le professeur Henriette Dagri Diabaté », a annoncé Alassane Ouattara aux nombreux membres, militants et sympathisants de son parti rassemblés dans l’enceinte du palais des sports de Treichville à Abidjan, dans le cadre du troisième congrès ordinaire de ce parti.

Henriette Diabaté, 82 ans, grande chancelière de l’Ordre national de la République de Côte d’Ivoire a dit « accepter avec humilité » cette nomination, tout en ne manquant pas d’exprimer sa « reconnaissance et sa profonde gratitude pour cette grande marque de confiance  » que lui fait le désormais président d’honneur du RDR, en l’occurrence, Alassane Ouattara.

Ce troisième congrès du RDR consacre la place de la femme dans la vie de ce parti avec les désignations de Kandia Camara, Ministre de l’éducation nationale comme secrétaire générale et Anne Ouloto, Ministre de l’Environnement et de la Salubrité comme secrétaire générale adjointe. Le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, est depuis ce dimanche 10 septembre le premier vice-président du RDR.

Le troisième congrès du RDR fait désormais parti du passé. Les regards sont tournés dès lors vers les enjeux tels que la survie de l’alliance RHDP et le développement de l’actualité sur la vie politique de Guillaume Soro.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU                                                                                                                                     Burkina24



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page