Guinée: Les élections locales de plus en plus incertaines

597 0

A en croire les conclusions du comité de suivi du “dialogue inter-guinéen”, produites ce lundi 11 septembre 2017, les élections locales en Guinée, attendues et réclamées par l’opposition depuis 2005, restent incertaines pour le moins jusqu’à la fin de cette année 2017.

Les dernières élections locales en Guinée datent de 2005 et en vue de mettre fin a cette irrégularité, un accord conclu en octobre 2016 dans le cadre du dialogue politique national entre le pouvoir, l’opposition, la société civile et les partenaires internationaux de la Guinée avait indiqué l’échéance de février 2017 pour sa tenue.

Toutefois, en dépit des nombreuses manifestations de l’opposition, le respect de ces accords n’avait pas pu être.

A en croire Aboubacar Sylla, le porte-parole de l’opposition, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a présenté lors de la réunion de suivi du lundi 11 septembre dernier ses “grandes lignes de l’avant projet de chronogramme” et ce calendrier “prévoit un délai de 120 jours à partir d’une date qui reste à déterminer (…), ce qui nous amène en 2018”, a-t-il fait remarquer, accusant un “manque de volonté politique de la part des autorités”.

Le ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation, Boureima Condé, quant à lui se veut plus rassurant. “Petit à petit, nous sommes en train de résoudre (les difficultés), mais dans une épreuve comme celle-là, on ne peut pas dire que vous commencez aujourd’hui et que vous finissez demain”, a-t-il rétorqué.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU                                                                                                                     Burkina24

 



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *