Nigeria : Un policier tué, 32 partisans de l’indépendance du Biafra interpellés

Les autorités policières du Nigéria ont annoncé l’assassinat d’un policier et l’interpellation de 32 partisans de l’indépendance du Biafra à la suite de violentes manifestations dans l’Etat de Rivers, dans le sud du pays.

Selon Nnamdi Omoni, porte-parole de la police de Rivers au micro de l’AFP, “un sergent de police attaché à l’unité antiémeutes dans le quartier d’Oyigbo à Port Harcourt a été tué (le mercredi 13 septembre dernier) par des membres présumés de l’IPOB (mouvement indépendantiste pour les peuples indigènes du Biafra, ndlr) qui se sont emparés de son arme”, a-t-il déclaré.

“32 suspects” avaient été par la suite placés en détention provisoire, à la suite  d’une autre attaque qui s‘était produite le mardi 12 septembre à l‘école de police de Port Harcourt, faisant plusieurs blessés dans les rangs de la police.

De violents affrontements ont opposé les forces de l’ordre aux membres de l’IPOB, qui réclament l’indépendance du Biafra, une région en grande majorité igbo. L’IPOB a affirmé que cinq de ses partisans avaient été tués dans les heurts, ce que l’armée a réfuté. Cette montée des tensions a contraint le gouverneur de l’Etat voisin d’Abia à décréter un couvre-feu nocturne de trois jours du mardi 12 au jeudi 14 septembre dernier.

Le gouverneur de l’Etat du Plateau, dans le centre du Nigeria, a à son tour décrété depuis ce jeudi 14 septembre un couvre-feu après des rumeurs d’attaques contre des commerçants de la minorité igbo installés dans la capitale Jos par des musulmans haoussa, en réaction aux tensions dans le sud-est, a rapporté notre source.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU                                                                                                                                     Burkina24                                                                                                            

Source: AFP

 



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page