Championnat national hommes de volley-ball : L’EFO brille à nouveau

637 0

Le titre 2017 du championnat national de volley-ball est revenu à l’Étoile Filante de Ouagadougou. Les stellistes ont battu le vendredi 22 septembre 2017 l’équipe de l’Union Sportive des Forces Armées (USFA) par 3 sets à 0.

L’USFA n’a pas pu contenir la puissance de jeu de l’EFO

L’Etoile Filante de Ouagadougou est redevenue la reine du volley-ball burkinabè. Championne pendant quatre années de suite et déchue de son titre la saison écoulée, les bleu et blanc ont repris leur trône en dominant l’Union Sportive des Forces Armées (USFA) sans partage (3-0).

La seule équipe ayant battu l’AS Douanes cette saison dans le championnat burkinabè n’était pas si favorite que ça compte tenu de la jeunesse de son équipe. Cela va s’avérer être sa principale force. Car, d’entrée de jeu, l’EFO prend le match en main avec son jeu en puissance. L’EFO remporte le premier set par 25 à 20.

C’est par la même marque qu’elle s’impose lors du deuxième set (20-25). Dominatrice tout au long de ce deuxième set, l’entraîneur de l’équipe militaire a épuisé tous ses temps morts pour tenter de stopper l’hémorragie. Mais, l’EFO était plus déterminée et bien préparée et finit par remporter le deuxième set.

Dos au mur, l’USFA va tenter de revenir au deuxième set en tenant l’EFO de bout en bout (17-17, 18-18, 19-19, 20-20, 21-21) avant que l’EFO aussi ne demande le temps pour réajuster son système et prendre l’avantage par la marque de 25 à 21.

Trois ans de disette

Explosion de joie pour cette équipe inattendue, mais plus déterminée. Après avoir remporté le championnat pendant quatre saisons d’affilée (de 2010 à 2012), l’EFO avait perdu sa couronne) en 2013. « Notre équipe avait été déstabilisée. Cette année, nous sommes venus avec des jeunes qui ont bien envie de se battre, qui ont bien envie de faire plaisir à tous ceux qui les aident pour qu’ils puissent avoir du carburant pour venir car à l’EFO, notre principal problème, c’est le manque de moyens financiers au niveau du volley-ball », souligne Augustin Somda.

 « On est entré difficilement dans le match. Rien ne nous réussissait Ils ont gagné en confiance », affirme pour sa part Wilfried Kini, le capitaine de l’USFA qui a désormais la pensée tournée pour le prochain championnat. Cette saison, l’AS SONAPOST termine 3e devant l’AS Douanes (4e).

Chez les dames, c’est l’AS Douanes qui s’est imposée (3-0) devant l’AS SONABEL.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24


Les prix spéciaux

Meilleur défenseur : (H) Ismaël Sawadogo (EFO) ; (D) Maï mouna Nabolé (AS Douanes)

Meilleur attaquant : (H) Carlos Ouédaogo (EFO) ; (D) Diane Danon (AS Douanes)

Meilleur passeur : (H) Idrissa Traoré (EFO) ; (D) Habibou Ouédraogo (AS Douanes)

Meilleur joueur : (H) Carlos Ouédraogo (EFO) ; (D) Sylvie Kohio (AS Douanes)

Meilleur espoir : (H) Marcus Niamba (USFA) ; (D) Awa Cissé (USFRAN)



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *