Championnat de volley-ball dames : L’AS Douanes trop forte pour l’AS SONABEL (3-0)

612 0

L’AS Douanes a remporté le championnat national de volley-ball dames saison 2017 en battant en finale l’AS SONABEL par le score de 3 sets à 0. Une victoire facile pour Sylvie Kohio, la meilleure joueuse et ses coéquipières qui confirment leur domination tout le long de la saison.

Même si l’AS Douane avait mal débuté la saison, elle a fini par remporter le championnat

Fin de saison en beauté pour l’AS Douanes au championnat national de volley-ball chez les dames. Dominatrices tout le long de la saison, les douanières étaient  attendues face à l’une des équipes la mieux organisée du championnat qu’est l’AS SONABEL. Mais, l’AS Douanes n’a pas eu d’inquiétudes à se faire pendant cette finale qu’elle a dominée par 3 sets à 0.

L’AS Douanes s’est rassurée dès le premier set remporté par 25 à 16 avant de remporter le deuxième, puis le troisième. Comme à son habitude, c’est Sylvie Kohio qui a mené cette équipe de l’AS Douanes à la victoire par sa puissance au filet, son intelligence au service et sa connaissance tactique. En face, Aicha Soura et ses coéquipières n’ont fait que subir la force de frappe de leurs adversaires. L’entraîneur de l’AS SONABEL reconnait que son équipe n’a pas existé.

L’AS Douane continue son règne

« C’est un non match. A un moment donné, nous y avons cru même à 2 sets à 0. Au niveau des contres, nous avons assuré. Nous n’avons pas réussi à les bloquer », remarque Pamoussa Diarra, même s’il ne mentionne pas le manque de concentration de ses joueuses tout le long du match. Du côté de l’AS Douanes, tout a bien marché au contraire. « C’est un objectif atteint. La différence a été faite au niveau de l’organisation défensive et offensive », explique Nana Maurice de l’AS Douanes.

 « Quand nous prenions la fédération, nous avions fait le pari d’augmenter le nombre des clubs », indique Casimir Sawadogo, le Président de la Fédération burkinabè de volley-ball dont le principal défi est de tenir le championnat dans un contexte économique difficile. Selon lui, l’objectif est atteint avec l’arrivée d’une formation comme l’AS Douanes, l’AS SONAPOST et des équipes dites de provinces venues Ouahigouya et Bobo Dioulasso.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *