Burkina : Vers la création de “l’Ordre de l’Etalon”

915 0

La Grande chancellerie du Burkina Faso est en train de faire peau neuve. Un atelier de relecture de ses textes a été ouvert ce 26 septembre 2017. De nombreuses réformes sont en vue.

«Quelles réformes pour une meilleure administration des Ordres burkinabè ?». C’est le thème de l’atelier qui réunit du 26 au 28 septembre 2017 la Grande chancellerie à Ouagadougou.

A l’ouverture, le Président du Faso Roch Kaboré a rappelé que les textes qui régissent les  Ordres burkinabè datent des années 60, selon un communiqué de la Présidence du Faso. De sorte que  «l’administration des Ordres burkinabè présente des insuffisances et des lacunes liées essentiellement à la vétusté des textes qui réglementent l’organisation, la gestion des Ordres burkinabè ainsi que le fonctionnement de l’institution elle-même ».

Voilà pourquoi cet atelier a lieu en vue d’apporter des réformes pour améliorer l’administration de cette institution et des Ordres burkinabè, a indiqué André Roch Compaoré, le Grand Chancelier.

Les réformes proposées portent sur la dénomination de “l’Ordre national». La nouvelle appellation «L’Ordre de l’Etalon» est soumise à l’appréciation des participants à la réunion.

La création de nouveaux ordres spécifiques en plus des huit actuels (cinq ministères en demandent), la conception d’un logo spécifique, l’élaboration d’un texte réglementant l’exécution de l’hymne national sont les autres sujets sur lesquels sont attendus les conclusions de l’atelier. 

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *