Burkina : Deux lycées scientifiques ouvriront leurs portes cette année

1287 0

Le ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation a annoncé ce jeudi 28 septembre 2017 l’ouverture de deux lycées scientifiques au Burkina pour cette année scolaire 2017-2018. L’objectif est de relancer l’enseignement scientifique et préparer les élèves à compétir au niveau international pour entrer dans les grandes écoles d’ingénieurs.

« Les statistiques sur ces dernières années, nous n’avons pas plus de 200 candidats au Bac C et à ce rythme, si des initiatives fortes ne sont pas prises,  en un an  ou deux ans on peut se retrouver à avoir zéro candidat au Bac C », a déploré Jean Martin Coulibaly, ministre en charge de l’éducation nationale, ce jeudi.  C’est pour contrer cette tendance baissière qu’une initiative de création de lycées scientifique  a été lancée, a-t-il indiqué.

« Nous avons besoin de ces compétences (ndlr, scientifiques) pour accompagner le développement de notre économie. Les jeunes manquent d’emploi mais en face, il y a des emplois qui sont disponibles mais que les jeunes ne peuvent pas occuper parce qu’ils ne sont pas qualifiés. Les employeurs sont obligés de faire appel à la main d’œuvre sous régionale et même internationale pour occuper ces postes », continue-t-il. Pour cela, il faut que l’enseignement scientifique se développe.

Il poursuit en expliquant qu’il s’agit d’établissements d’excellence dans lesquels il y aura le régime d’internat. Il va recevoir les meilleurs élèves pour les former dans les disciplines scientifiques afin de les rendre aptes à compétir au niveau international pour entrer dans les écoles d’ingénieurs. Ils pourront ainsi se former à ce cycle et devenir ingénieurs dans différents domaines pour animer, développer l’économie du pays.

« Deux lycées seront donc ouverts cette année sur des sites d’emprunt car les sites qui sont dédiés ne sont toujours pas prêts», informe le ministre. Il s’agit de  l’institut 2iE qui accueillera 35 élèves, pour le lycée scientifique de Ouagadougou et du site du Lycée privé Rockseed de Bobo-Dioulasso qui abritera également 35 élèves.

Les conditions pour avoir accès aux lycées scientifiques

Pour avoir accès à ces lycées, il  faut être de nationalité burkinabè, et avoir une moyenne supérieure ou égale à 16/20. Toutefois, une faveur est accordée à ceux qui ont les meilleures moyennes dans les disciplines scientifiques suivantes : Mathématique, Physique Chimie, Sciences de la vie et de la terre.

Le ministre porte également à la connaissance de l’opinion qu’il y aura des inscriptions à titre privé. Cela signifie que les parents ont la possibilité d’inscrire leurs enfants même s’ils ne sont pas concernés par la sélection nationale. Pourvu que ces enfants remplissent les conditions d’excellence préétablies.

Il a salué l’initiative du gouverneur des Hauts-Bassins qui a procédé à la fermeture de lycées qui ne respectaient pas les normes pour enseigner. Pour le ministre, cette attitude est louable, car dit-il, « ces établissements qui ouvrent sans autorisation, personne ne sait ce qu’ils enseignent aux enfants. Et dans le monde d’aujourd’hui où il n’y a pas mal d’endoctrinement (… ) ».

Néanmoins il a invité les écoles  à s’approcher du ministère pour régulariser leur situation.  « Vous ne pouvez pas gérer un établissement sans avoir aucun papier officiel qui montre que votre initiative est empreinte de régularité. Là-dessus,  ce n’est pas négociable », a-t-il martelé.

Il y a d’autres raisons qui ont poussé le gouvernement à la création et à la promotion de lycées scientifiques au Burkina. Son impact avéré sur le développement économique et social du pays. Toutes ces raisons entrent en étroite ligne avec la vision du PNDES,  a rappelé le ministre d’éducation.

Irmine KINDA

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 1 commentaire

  1. Bonsoir je suis Rabia élèves au lycée municipal vénégré et jai eu 16,06 a l examen du BEPC cette année pourrait je avoir accès aussi aux lycée scientifique ?

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *