Armand Béouindé : “L’éducation est l’arme la plus puissante pour changer le monde”

728 0

Le conseil municipal de la ville de Ouagadougou, à l’occasion de la rentrée scolaire 2017-2018, a décidé de faire le tour des établissements qui sont sous sa responsabilité pour toucher du doigt la réalité de la rentrée, et voir si elle est vraiment effective. La visite a eu ce lundi 2 octobre 2017 à Ouagadougou.

C’est la rentrée des classes et le maire de la ville de Ouagadougou a tenu à visiter trois établissements qui sont sous sa coupe. Il s’agit du Bloc des écoles Gounghin, du Lycée Vénégré et du Centre d’éveil et d’éducation préscolaire de Samandin.

«  La jeunesse c’est l’avenir de notre pays et comme le disait Nelson Mandela, l’éducation est l’arme la plus puissante pour changer le monde. Si nous voulons changer notre pays, si nous voulons de l’avenir pour notre jeunesse, nous devons les armer. La meilleure arme à leur donner c’est l’éducation », a expliqué le maire central de la ville de Ouagadougou, Armand Béouindé.

Après la visite du lycée Vénégré, Armand Béouindé a affirmé que le « mieux » est fait pour une rentrée « tranquille », et que c’est avec « beaucoup » de satisfaction qu’ils ont constaté que les encadreurs sont à leur poste et que les élèves affluent dans les classes. « C’est une occasion pour nous d’encourager les professeurs et passer un message aux élèves pour qu’ils sachent que l’école est le lieu où ils viennent apprendre. Qu’ils sachent qu’ils sont des privilégiés parmi tant d’élèves qui dans d’autres contrées n’ont pas l’occasion d’aller à l’école », poursuit-il.

Armand Béouindé a indiqué que l’éducation fait partie des compétences qui ont été transférées aux communes. « Pour nous, Ouagadougou doit être une ville estudiantine parce que la frange de la jeunesse est  la plus nombreuse de la population. Nous devons avoir une politique d’éducation pour tous, une éducation de qualité et une éducation innovante », dit-il.

Il a également expliqué que le conseil municipal est en train de faire l’expérience de l’entreprenariat dès l’école de base. « Dans certains lycées et établissements, nous sommes en train de faire l’expérience de l’entreprenariat dès l’école de base. Avec des modules de formation, nous avons pris des écoles pour faire des expériences pilotes, où des travaux pratiques vont habituer aux jeunes d’être eux-mêmes le capitaine de leur projet (…) ».

Il a confié que très bientôt, cela va se répandre dans toutes les écoles de la ville de Ouagadougou.

Le proviseur du Lycée Vénégré, Soumaila Siemdé, a affirmé que les conditions sont réunies pour démarrer la rentrée scolaire 2017-2018 tout en indiquant qu’ils ont eu des difficultés pour la gestion des effectifs cette année. « On a reçu beaucoup d’élèves pour la classe de sixième et seconde. 135 élèves par classe pour la sixième. Nous avons eu de bons taux de réussite cette année, 95,40% au BEPC et au BAC, nous avons fait 90%.  C’est pour cela que les gens veulent s’inscrire dans notre établissement »,  a évoqué Soumaila Siemdé.

Le début des cours est prévu pour le 6 octobre 2017.

Irmine KINDA

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *