Les coiffeurs et esthéticiens pour une réelle autonomisation économique

943 0

L’Association des Coiffeurs et Esthéticiens du Burkina Faso (ACEBF) a organisé une cérémonie de lancement de ses 72 heures de portes ouvertes ce jeudi 5 octobre 2017. Ces trois jours ont pour but d’offrir plus de visibilité à l’association.

L’ACEBF a organisé, ce jeudi 5 octobre à Ouagadougou, une cérémonie de lancement de ses activités. Ces journées portes ouvertes ont pour objectif de valoriser, promouvoir et développer le métier de coiffure au sein de la société.

« Il faut noter que nous ne sommes pas des ratés de la société, mais conscients, soucieux  et déterminés à travailler et nous nourrir à la sueur de notre front, et contribuer au développement de notre Nation », a lancé le président de l’ACEBF, Youssouf Kaboré.

Une visite guidée des locaux de l’association a été réalisée par le président et les activités de coiffures ont également débuté avec des intéressés sur place. Certains ont opté pour la coupe pour homme. Les dames ont aussi saisi l’occasion pour se faire belles à travers une coiffure pour les unes et une manucure-pédicure pour les autres.

« Ces journées portes ouvertes qu’organisent les coiffeurs et esthéticiens du Burkina sont une occasion pour tous et toutes de se rendre beaux et belles. Les journées sont également une occasion pour tous les acteurs du développement de réfléchir sur les problèmes majeurs liés au secteur de la coiffure et de l’esthétique et de dégager des pistes de solution afin de mieux valoriser le rôle et l’apport des coiffeurs et esthéticiens du Burkina pour une réelle autonomisation économique », a expliqué la représentante du ministre de la solidarité et de la famille, Jacqueline Somda/Bougouma.

Ces journées portes ouvertes consisteront à réaliser des coiffures gratuites sur les personnes intéressées hommes/femmes. Mais les intéressés devront prendre en charge les accessoires de coiffures. Les organisateurs estiment que ces activités de soins capillaires permettront au public de mieux connaitre l’association.

En rappel, le concours « AFRICA NOVA », qui était prévu du 8 au 10 septembre 2017, se tiendra du 25 au 26 octobre 2017 en Côte d’Ivoire.

Yasmine SANON et Ismène KPEDJO (stagiaires)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *