Obésité : Un problème de santé publique en Afrique

434 0

L’obésité a longtemps été l’apanage des pays riches. Toutefois, depuis plusieurs années, ce fléau touche de plus en plus et de plein fouet les pays africains.

Selon un récent rapport des experts en agriculture à “Malabo Montpellier Panel”, les Africains, en particulier les enfants sont davantage exposés à des aliments en forte teneur en sucre, à forte densité d‘énergie, moins coûteux mais également moins nutritifs. De 4 % en 1990, le taux d’obésité chez les enfants se situait à 7 % en 2011 et devrait atteindre 11 % en 2025.

Ce fléau est également tangible chez les personnes de classe moyenne tenues de rester pendant de longues heures au travail et avec pour seule option les fast-foods pour se nourrir. Le panel a, par ailleurs, déploré que les personnes obèses pratiquent moins ou pas du tout d’activités physiques.

Pendant que l’Egypte, le Ghana, l’Afrique du Sud et le Nigeria sont les plus touchés par l’obésité qui gagne du terrain sur le continent africain, le groupe des experts a émis le risque de propagation des crises cardiaques, les insuffisances rénales et les accidents vasculaires cérébraux malgré que les systèmes sanitaires africains ne soient pas suffisamment outillés pour les traiter.

Arrêter le gaspillage alimentaire, équilibrer la production alimentaire et assurer une diversité alimentaire minimale pour les enfants et les adultes sont les recommandations des panélistes aux agences gouvernementales.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre