Alassande Sakandé : « Il faut responsabiliser les jeunes »

614 0

Le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) a organisé une assemblée générale suivie de la rentrée politique du parti ce jeudi 05 octobre 2017 à Ouagadougou. Cette cérémonie avait pour objectif de relancer les activités au sein du parti.

Le jeudi 05 octobre 2017, le parti au pouvoir a organisé une assemblée générale  qui s’est tenue à Ouagadougou.  L’objectif de cette AG était de relancer les activités du parti après le décès de Salifou Diallo le 19 août dernier.

Les discours des différents membres du parti ont ponctué l’évènement ainsi que des prestations d’artistes. Les différents intervenants n’ont pas manqué de préciser leur retour au sein de la scène politique et les nouvelles dispositions qui seront désormais prises pour donner une « nouvelle tournure » au parti.

« Il faut responsabiliser les jeunes », a lancé Alassande Sakandé, afin qu’ils puissent mener à bien les activités et prendre la relève du parti au moment venu. Selon lui, les jeunes sont la relève et il faudrait déjà les responsabiliser afin qu’ils assurent la pérennité du MPP et qu’ils fassent des exploits.

Selon Simon Compaoré, 1er Vice-Président du MPP, « l’attitude et la posture que nous avons adoptées a donné à certains de penser qu’on était tombé dans la faiblesse. Mais nous allons montrer que nous savons répondre quand il faut. Nous n’allons pas nous laisser divertir et nous allons tenir le cap de la transformation positive ».  Il ajoute que des dispositions sont prises pour que ceux qui iront contre les règles soient sanctionnés.

Il a rappelé également que des dispositions ont été prises dans le domaine de la santé, les infrastructures routières, de l’emploi, la sécurité et que « beaucoup de choses sont déjà faites contrairement à ce que certains pensent ».

« L’opposition est en train d’accuser le gouvernement qu’il ne travaille pas et qu’il y a une léthargie économique. Sur ce point, nous disons que cette léthargie est due du fait du de la même opposition. Ils ont ramené le Burkina de zéro à moins. A l’heure actuelle, nous, nous l’avons amené de moins à zéro et nous voulons l’élever au-dessus de moins », a, quant à lui, déclaré Adama Sanou, vice-président de la Jeunesse du MPP.

Yasmine Fabienne SANON (stagiaire)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *