Coupe du Monde 2018 : “Pour certains, c’est la dernière chance ” (Charles Kaboré)

796 0

Ce samedi 7 octobre 2017, les Étalons du Burkina affrontent les Bafana Bafana d’Afrique du Sud pour l’avant-dernier match des éliminatoires de la Coupe du monde Russie 2018. Le capitaine Charles Kaboré, qui retrouve la sélection après la suspension lors du match retour contre le Sénégal (2-2) à Ouagadougou, estime qu’il s’agit de la dernière chance de certains joueurs de jouer une Coupe du monde dans leur carrière.

Une qualification à la Coupe du monde. C’est le rêve de nombreux Burkinabè. Mais, il s’agit d’un objectif pour le capitaine des Étalons Charles Kaboré de retour en sélection. « Notre objectif est de se qualifier pour le mondial en Russie en 2018. Maintenant, on a le même nombre de points que le Cap Vert, le Sénégal qui doit rejouer son match, l’Afrique du Sud qui a une bonne équipe compétitive, qui ont des joueurs très techniques », juge déjà Charles Kaboré qui reconnaît que pour la rencontre de ce samedi 7 octobre 2017, l’Afrique du Sud aura l’avantage du terrain puisque jouant à domicile.

Par contre, pour réaliser un bon résultat, Charles Kaboré fait confiance à ses coéquipiers qu’il qualifie  de « groupe homogène qui s’entraîne bien, qui travaille ensemble ».

“Pour certains, c’est la dernière chance”

Comment aborder une telle rencontre ? S’il n’est pas magicien ou sorcier, Charles Kaboré semble avoir la solution. « Être concentré du début  jusqu’à la fin. Il faut savoir qu’on n’a pas toujours la chance de jouer une Coupe du Monde. Pour certains, c’est la dernière chance », prévient Charles Kaboré.

Et pour cela, l’équipe ne doit pas se réserver. « On va la jouer à fond pour pouvoir obtenir ce qu’on souhaite. L’envie qu’on a, le temps qu’on a passé  ensemble, l’énergie et le courage qu’on a de travailler ensemble, les uns pour les autres, il faut le démontrer sur le terrain ».

Pour Charles Kaboré, cette rencontre est aussi à l’honneur du public sportif burkinabè qui a toujours soutenu l’équipe nationale. Il a d’ailleurs pris l’exemple du match retour contre le Sénégal pendant lequel, le public a poussé le groupe jusqu’à la dernière minute avec le but égalisateur de Alain Traoré.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *