Burkina : Rentrée académique à IAM Ouaga

1729 0

L’Institut Africain de Management (IAM) Ouaga  a organisé sa rentrée académique 2017-2018 ce lundi 09 octobre 2017 à Ouagadougou. Au cours de cette cérémonie, les majors des différentes filières ont été récompensés.

Une cérémonie pour échanger sur les préoccupations, l’espoir et les défis qui animent le personnel et les étudiants. Elle a réuni les nouveaux étudiants, les anciens,  les enseignants et le personnel, ce lundi 9 octobre 2017 au siège de l’IAM Ouaga.

Pour le président du conseil d’administration, Ahmed Diallo, « l’année académique 2017-2018 est placée sous le signe de l’excellence, surtout continuer à renforcer nos capacités, nos offres de formation et surtout améliorer le cadre de vie et d’étude de nos étudiants ».

Il affirme qu’à « IAM, il y a 17 nationalités et nos étudiants sont appelés à compétir avec les meilleurs de par le monde. C’est juste en renforçant les enseignements que nous pouvons être compétitifs sur le marché international. »

IAM Ouaga  met en place un fonds de 100 millions de F CFA pour l’entreprenariat, car pour Ahmed Diallo « il ne suffit pas de former des employés seulement, il faut former des employeurs aussi ».

« Le secret de la réussite,  c’est d’être bon partout »

En ce qui concerne les classements des instituts du Burkina effectués par  le ministère de l’enseignement supérieur, Ahmed Diallo déclare que « le ministère s’est trompé en classant IAM comme un institut de moyenne qualité car la qualité à IAM ne se discute pas. IAM répond aux critères du cahier de charges du ministère et est reconnu par le CAMES et ce n’est pas une signature qui va mettre en cause la qualité du travail ».

Il confirme que le taux d’insertion dans le monde du travail est de plus de 80% et leur école vit au quotidien et excelle dans le travail bien fait.

Les majors des différentes filières ont été récompensés. Ces récompenses sont, entre autres,  des livres, des tablettes et des ordinateurs. Ouoba Mariétou, major des majors avec une moyenne de 16,53, étudiante en 1re année de finance comptabilité, a bénéficié d’un ordinateur.

Pour elle, « le secret de la réussite  c’est d’être bon partout. Il n’est pas facile  d’être bon partout mais il est possible de faire de son mieux dans tout». Ce prix est une fierté pour elle et elle espère faire mieux dans le futur.

IAM a été créé en 2007. Il est à sa 10e année au service de l’éducation. L’institut a un taux d’accroissement de 20% et  a 17 diplômes reconnus par le CAMES. Il entend améliorer son enseignement et célébrer ses 10 années d’existence.

Alice THIOMBIANO

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *