Rencontre Tripartite Mali-Burkina Faso-Niger

850 0

Rencontre Tripartite Mali-Burkina Faso-Niger – Les 18 et 19 octobre 2017, au Palace Hôtel de Ouagadougou (Ouaga 2000) se tiendra la rencontre tripartite Mali-Burkina Faso-Niger qui permettra de partager les premiers résultats du projet de gestion et sécurité aux frontières du Liptako-Gourma, mis en place par le Groupe Danois de Déminage (DDG). Cette rencontre réunira les représentants des services de sécurité, des autorités locales et nationales et des communautés appuyées autour de réflexions relatives aux défis et perspectives majeurs et à la stratégie de l’approche à base communautaire transfrontalière dans la zone du Liptako-Gourma.

Le Groupe Danois de Déminage (DDG), unité technique du Conseil Danois pour les Réfugiés (DRC), opère dans les régions les plus affectées par les conflits et se positionne en tant qu’opérateur de solutions efficientes et durables basées sur et orientées vers les communautés ayant pour objectifs de réduire la violence armée, de développer des actions anti-mine, et de lutter contre la prolifération d’armes légères et de petits calibres.

Le programme de Gestion et de Sécurité aux Frontières (GSF) dans le Sahel a été initié en février 2014 par DDG, et financé tout d’abord par la coopération britannique (CSSF), puis par les fonds danois pour la paix et la stabilité au Sahel, le ministère des affaires étrangères du Royaume des Pays- Bas et le Département d’Etat des Etats-Unis d’Amérique. L’objectif de ce projet a été de réduire la violence armée, en améliorant la sécurité des communautés et en renforçant la gestion et la sécurité des frontières dans la région du Liptako-Gourma, située aux frontières du Mali, du Burkina Faso et du Niger. A travers une approche transfrontalière et un travail étroit avec les communautés et autorités locales, le projet GSF a eu pour fin (i) d’identifier les sources de conflit de la zones et de renforcer les mécanismes de prévention et de gestion de conflit, (ii) de développer un système intégré de contrôle et de gestion des frontières permettant de diminuer et prévenir les risques sécuritaires, (iii) de renforcer la confiance, le dialogue et l’échange d’informations entre les communautés, les autorités et les forces de sécurité et ainsi promouvoir la cohabitation pacifique des acteurs de la région, et (iv) de renforcer les capacités des autorités travaillant dans le domaine des frontières à travers la formation, l’allocation d’équipements et d’infrastructures de petite échelle.

Le projet a été développé en appui à13 communautés dans la zone du Liptako-Gourma, ce qui a permis à DDG de conduire et faciliter des plans de protection communautaire frontaliers et transfrontaliers, des cadres de coordination entre communautés et services de sécurité, des formations en gestion de conflit et médiation, des séances d’éducation aux risques liées aux armes légères et de petits calibres (ALPC) et restes explosifs de guerre (REG), ainsi que des actions de sensibilisation à l’endroit des communautés et des représentants de l’Etat.

Réunissant environ 70 parties prenantes du Burkina Faso, du Niger et du Mali, la présente rencontre a pour objectif de faire le bilan des résultats et leçons apprises à travers les retours et témoignages des membres des communautés, autorités et services de sécurité, de faciliter les échanges entre les différents acteurs sur l’approche à base communautaire transfrontalière et les perspectives futures dans la zone du Liptako-Gourma et de discuter des enjeux dans la zone d’intervention afin de cibler des axes de travail conjoints et stratégiques prioritaires.
La rencontre s’ouvrira sur la présentation des principales réalisations du projet et sur la perception du projet par les communautés appuyées pour ensuite se concentrer, de manière participative, sur l’identification des leçons apprises relativement au(x) (i) renforcement des capacités des SDS et des

communautés avec le soutien de ONUDC, (ii) mécanismes de prévention et de gestion de conflit, (iii) renforcement de la collaboration transfrontalière entre autorités et communautés, (iv) politiques publiques relatives aux problèmes de sécurité et gestion des frontières, et à la (v) diminution des menaces liées aux armes de petit calibre et Restes Explosifs de Guerre (REG).

Le deuxième jour sera davantage axé sur l’identification des perspectives, défis et priorités communes des acteurs et membres des communautés, autorités et services de sécurité de chaque axe transfrontalier. Ces acteurs participeront ensemble à l’élaboration de recommandations pour le développement d’une nouvelle stratégie de gestion de la sécurité aux frontières de la zone du Liptako- Gourma.

Informations complémentaires :

Ouverture de la rencontre : 18/10/2017 – 14h
Clôture de la rencontre : 19/10/2017 – 16h30
Lieu : Palace Hôtel, Ouaga 2000, Ouagadougou, Burkina Faso

 

Danish Refugee Council / Danish Demining Group
Quartier Zogona, sise secteur 13, rue 13-53, porte 620. 01 BP 1186 Ouagadougou Tel/Fax : +226 26 35 35 55
Site web : https://drc.dk/ http://danishdemininggroup.dk/



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *