Burkina : Les syndicats de l’éducation en grève de 48 heures

809 0

La Coordination nationale des syndicats de l’éducation, qui regroupe 15 organisations syndicales, a décrété une grève de 48 heures à compter du 26 octobre 2017.

Une quinzaine de syndicats a décidé d’observer une grève de 48 heures à compter du 26 octobre 2017 pour appeler le gouvernement, et plus précisément le ministère de l’éducation nationale, à jeter un œil sur leur plateforme revendicative qu’ils déclarent être en souffrance depuis la période de la transition.

Au-delà de cette revendication, les syndicats pointent du doigt l’état de santé général du système éducatif burkinabè. Ils notent, entre autres, selon le préavis adressé au Chef de l’Etat,  l’existence des écoles sous paillotes malgré les “multiples promesses” du gouvernement, la problématique de la formation de qualité des enseignants, la démotivation du personnel, leurs conditions de vie qualifiées de “désastreuses”, la part insuffisante du budget (17%) accordée au secteur de l’éducation et les effectifs dits “démentiels” dans les salles de classes (jusqu’à 130 élèves à Ouagadougou).

 La coordination annonce qu’elle étudiera toute autre action si sa plateforme minimale n’a pas trouvé de réponse à l’issue de la grève. 

Burkina24


Photo d’illustration



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *