Développement durable : Le Burkina valide son profil ODD

Les partenaires et amis du Burkina Faso pour un développement durable sont réunis, ce vendredi 20 octobre 2017 à Ouagadougou, pour valider le profil ODD du pays.

L’atelier national de validation du profil ODD (Objectifs du développement durable) du Burkina Faso se veut une phase importante d’un processus qui a débuté depuis avril 2016 et qui a consisté à traduire l’engagement du Burkina aux Objectifs d’un développement durable tels que définis dans l’agenda 2030.

« Cet engagement trouve son expression dans les trois axes et les 13 objectifs stratégiques du PNDES dont la formulation a rassuré l’intégration, l’alignement et l’ancrage des priorités du pays à l’horizon 2020 avec l’agenda 2030 », a indiqué Metsi Makhetha, Coordonnatrice résidente du système des Nations Unies. Elle a félicité tous les acteurs notamment son organisation, le gouvernement burkinabè, les autres partenaires techniques et financiers, les représentants du secteur privé, de la société civile, le Corps diplomatique, les jeunes et les groupes vulnérables.

Le profil ODD du Burkina a permis, selon elle, de former une masse critique de femmes et d’hommes capables d’internaliser les ODD dans des processus de planification dans le but d’élaborer des politiques sectorielles. « Dans un contexte de contrainte budgétaire, ce profil devrait aussi aider à identifier des actions à gain rapide et multiplicateur dans le cadre de la mise en œuvre du PNDES », a fait comprendre la ministre du développement, Hadizatou Rosine Coulibaly/Sori. A l’en croire, le Burkina fait partie des rares pays à élaborer un profil ODD.

Le profil ODD du Burkina, qui est en train d’être validé, pourra aussi intervenir pour la réalisation des cibles ODD prioritaires et orienter l’établissement d’une cartographie d’un dispositif statistique permettant d’avoir une vision globale des groupes vulnérables. Au cours de l’atelier, l’enjeu est d’identifier les secteurs prioritaires susceptibles d’entraîner des effets multiplicateurs positifs et la mise en œuvre effective des politiques publiques à travers les programmes correspondants.

Pour rappel, l’agenda 2030 a été signé en septembre 2015 par tous les Etats membres des Nations Unies y compris le Burkina Faso. Il s’agit, au niveau mondial, du nouveau cadre de développement inclusif, harmonieux et centré sur l’humanité et la planète et a pour mission de transformer le monde. Les 17 ODD et les 169 cibles qui leur sont associées témoignent de l’ampleur et de l’ambition du programme mondial et de caractère universel car tous les pays et territoires sont concernés.

Noufou KINDO

Burkina 24



Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page