PNDES et agrobusiness : Les JAAL 2017 à la réflexion

401 0

La Fédération Nationale des Industries Agro-Alimentaires et de Transformation du Burkina(FIAB) a annoncé ce mardi 24 octobre 2017 la tenue des 9e journées agro-alimentaires (JAAL ) Ouaga 2017. Ces journées se tiendront du 28 novembre au 3 décembre 2017 à Ouagadougou.

Créées pour promouvoir les produits et les entreprises agroalimentaires du Burkina Faso au plan national, sous-régional et international, les JAAL se tiendront cette année sous le thème « Emergence et développement des PME/PMI de l’agroalimentaire burkinabè dans le cadre du PNDES : défis, enjeux et perspectives ».

Au cours de ces journées, les expositions vente, le salon professionnel, les conférences débats, les rencontres entre les experts et les acteurs du monde agroalimentaire sont, entre autres, les activités qui seront menées.

Selon la présidente du conseil d’administration des JAAL, Simone Zoundi, «les expositions vente et le salon professionnel permettront aux exposants de présenter les produits, les services et les équipements du secteur agro-alimentaire ou agro-industriel au public ». Elles connaitront la participation des acteurs nationaux et étrangers des filières agro-sylvo-pastorales, des partenaires techniques et financiers et des promoteurs.

Les JAAL 2017 ont des innovations telles, la promotion du partenariat AJAAL-Côte d’Ivoire, la caravane dans la ville de Ouagadougou et la visite à sa majesté le Mogho Naaba. Les activités se tiendront pendant 6 jours et 200 stands sont prévus. La Côte d’Ivoire est le pays invité d’honneur et 10 pays sont attendus soit la Côte d’Ivoire, le Bénin, le Mali, le Niger, le Sénégal, le Togo, le Maroc, la Belgique et la chine.  

Les JAAL existent depuis 1991, sa manifestation est reconnue d’utilité publique. La FIAB améliore la contribution du secteur de la transformation des produits agricoles au produit intérieur brut(PIB). A travers les JAAL, la fédération offre aujourd’hui des produits « made in Burkina » à la population. Le budget pour l’organisation de ces journées est de 100 millions de F CFA et 60% du budget est déjà acquis, selon Simone Zoundi.

Alice THIOMBIANO(Stagiaire)

Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre