Collectivités territoriales : L’ambition zéro corvée d’eau sous la loupe du  SAHYA 2017        

495 0

Il est organisé ce jeudi 26 octobre 2017, la 2e édition du Salon de l’Eau, de l’Hygiène et de l’Assainissement (SAHYA) à Ouagadougou. Avec pour thème « Transfert de compétences aux collectivités et zéro corvée d’eau : Réalités et perspectives », l’objectif de ce salon est de contribuer à une meilleure lisibilité des initiatives développées, en offrant une plateforme de partage d’expériences et de mutualisation des bonnes entreprises.

Faire le bilan d’étape et les perspectives à envisager, le SAHYA 2017 se tient dans un contexte de décentralisation marqué par les défis liés à l’accès des populations aux services de sociaux de base, notamment à l’eau et à l’assainissement à l’horizon 2030.

Pour Victorien Sawadogo, commissaire général du SAHYA,  c’est « une plateforme de communication de redevabilité pour leur permettre de s’engager pour répondre aux attentes des populations ».

Pour le ministre de l’eau et de l’assainissement, Niouga Ambroise Ouédraogo, ce genre de manifestation met en valeur toutes les actions du secteur de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement et  fait connaître les engagements et de présenter les acteurs de l’eau. Il affirme que « plus de 10 milliards de F CFA ont été transférés aux 351 communes du Burkina Faso dans le domaine de l’eau potable depuis 2009, et plus d’un milliard à 27 communes depuis 2015 pour des actions promotions de l’assainissement ».

Pour le Larlé Naaba Tigré, ambassadeur du SAHYA, « la question de l’eau est cruciale dans nos villages. Même en ville aussi, il y a beaucoup de difficultés ». Il s’engage à travailler pour renforcer la disponibilité en eau pour la boisson et pour la production dans les villages et les villes.

Le salon se tient du 26 au 28 octobre 2017 au siège du FESPACO et les activités qui seront menées sont, le dialogue de haut niveau, l’exposition-vente, l’espace enfants, les ateliers techniques et la nuit du mérite. Il est prévu aussi 3 panels sur l’eau, l’hygiène et l’assainissement.

Alice THIOMBIANO(Stagiaire)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *