Mali: Trois casques bleus tchadiens tués

192 0

La mort de ces casques bleus tchadiens est intervenue à la suite de l’explosion de leur véhicule sur une mine dans la région de Kidal dans le nord du Mali, ce jeudi 26 octobre. 

Ces soldats de la paix escortaient en première ligne dans leur véhicule un convoi logistique de la Mission des Nations Unies au Mali, MINUSMA, sur l’axe Tessalit-Aguelhok. Le reste du convoi s’est immobilisé par la suite. 2  blessés ont été évacués dans un centre hospitalier de Kidal.

Un ratissage a été lancé pour retrouver d’éventuels assaillants dans la zone. Ces derniers morts portent à 150 le nombre de casques bleus tués au Mali depuis 2013.

Un devoir qui se transforme en une “affaire d’Etat”.

Le gouvernement malien a récemment sommé un enseignant français de quitter le pays sous soixante douze heures (72 heures) pour avoir proposé un devoir présentant l’Azawad comme une région autonome.

L’ambassade de France au Mali s’est excusée auprès des autorités de ce pays pour qui ce devoir a été dénoncé comme un acte sécessionniste inadmissible.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU                                                                                                                                                Burkina24

Source: BBC Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre