Nigeria : Un nouveau scandale éclabousse la lutte anti-corruption du président Buhari

591 0

Muhammadu Buhari avait été plébiscité par les Nigérians pour sa détermination à lutter farouchement contre la corruption, considérée comme le sport national du Nigeria. Paradoxalement, une série de scandales éclabousse son propre camp,  le livrant au bon plaisir de ses détracteurs. 

La dernière affaire en date est celle relative à Abdulrasheed Maina, faisant les choux gras de la presse nigériane. Il est dans le collimateur de la EFCC depuis 2015 pour avoir détourné deux milliards de nairas (4,8 millions d’euros) des fonds de pension de retraite des fonctionnaires durant la précédente administration de Goodluck Jonathan.

Interpol avait été mis à ses trousses après qu’il ait fui le pays. Pourtant, à en croire la presse nigériane, Abdurasheed Maina a continué à recevoir son salaire. Rentré secrètement au pays à l’ascension de Muhalmmadu Buhari, il jouissait d’une escorte policière, au vu et au su de l’exécutif.

Sous la pression de la presse, le pouvoir nigérian a donné des instructions la semaine dernière pour son licenciement et son interpellation. Mais coup de théâtre, l’EFCC a annoncé une nouvelle escapade de Abdurasheed Maina.

Ce scandale ravive d’autres affaires gérées légèrement sous l’ère Buhari dont notamment de graves malversations financières au sein de la compagnie pétrolière d’Etat, dirigée par un proche du président. Cette affaire a été mise sous l’éteignoir.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU                                                                                                                                         

Burkina24

Source: Jeune Afrique



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *