Rumeurs sur la mort d’Alpha Condé : Des journalistes molestés en Guinée

663 0

La Guinée a été “endeuillée” depuis quelques jours par une rumeur faisant état de la mort du président Alpha Condé. Afin de taire cette fausse nouvelle, le Chef de l’Etat guinéen fait une parade dans certaines artères de la capitale Conakry ce 31 octobre 2017. Des accrochages entre gendarmes et hommes de médias ont été, par ailleurs, notés.

Déclaré mort par une folle rumeur, le président Alpha Condé, pour couper court à  cette information a, ce 31 octobre 2017, traîné une escorte à travers les rues de la commune de Kaloum (centre-ville), en compagnie du député Baïdy Aribot, de son ministre des Sports, de la culture et du Patrimoine historique.

Cette apparition publique du Président Condé a été retransmise à la télévision pour contenir définitivement cette rumeur l’ayant donné pour mort depuis quelques jours.

Autre fait marquant de cette opération, une empoignade entre hommes de médias et forces de l’ordre tournant au préjudice des premiers cités. L’organe national indépendant  des droits humains et les associations de presse, ont condamné ces violences découlant d’une simple rumeur et espèrent que les responsabilités seront situées dans les jours à venir.

12 journalistes ont été blessés, leurs objets endommagés tandis que trois autres  interpellés ont été libérés après audition. Toutefois, le directeur d’une station de radio reste à ce jour aux mains de la justice “pour nécessité d’enquête”.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU                                                                                                                                              Burkina24

Source: BBC Afrique



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *