Tour du Faso 2017 : Sallah Eddine Mraouni pour la quatrième victoire du Maroc

913 0

La 30e édition du Tour cycliste international du Faso a pris fin le dimanche 5 novembre 2017 par l’étape Ouagadougou. C’est le Marocain Salah Eddine Mraouni qui a remporté le maillot jaune alors que Benjamin Stauder a remporté la dernière étape à Ouagadougou.

Quatre cyclistes ont particulièrement brillé lors de la 30e édition du Tour du Faso 2017. Il s’agit de l’Allemand Benjamin Stauder, l’Ivoirien Abou Sanogo, l’Erythréen Simon Musie et le Marocain Salah Eddine. Ils ont animé la 30e édition du Tour du Faso en se partageant les différentes étapes de la compétition la plus prestigieuse du cyclisme africain.

Mais de ces quatre coureurs, c’est le Marocain qui est sorti comme le plus fort en s’imposant au terme des dix étapes soit 1289,3 km courues en dix jours. L’équipe marocaine est montée crescendo lors de cette édition du Tour du Faso en remportant le maillot jaune dès la 8e étape entre Bobo-Dioulasso et Dédougou (171,6km).

Mathias Sorgho 3e

Elle avait visé particulièrement la plus longue distance pour épuiser les stratégies des adversaires. Bien avant lui, Abdelati Saadoune (2002, 2009), Adil Jelloul (2007) avaient déjà remporté le Tour du Faso. Il succède donc au palmarès à Harouna Ilboudo, vainqueur surprise de l’édition 2016.

Au classement général, Mraouni devance Simon Musie  arrivé 2e devant Mathias Sorgho. Le Burkinabè qui mal entamé la course a refait petit à petit son retard sans pour autant avoir l’énergie nécessaire pour rattraper le Marocain.

L’équipe Érythréenne bien organisée a aussi tenté de jouer la concurrence aux Marocains mais manquant de véritables sprinteurs, seul Simon Musie a arraché une étape. Abou Sanogo, âgé de 22 ans, s’était lui imposé dès la 1ère étape Koulbila-Tenkodogo (139 km) avant de faire parler de lui en remportant la 9e étape lors de l’étape Dédougou-Koudougou (131 km).

L’étape pour Benjamin Stauder

Mais, celui qui a fait soulever les foules à chaque arrivée, est l’Allemand Benjamin Stauder qui a remporté à lui seul cinq étapes lors de cette édition. Il a remporté la dernière étape sur l’avenue Charles de Gaulle en s’imposant au sprint avec un temps de 2h38, 47 soit une vitesse 41,830 km/h pour les 110 km parcourus entre Korsimoro et Ouagadougou.

Les Etalons cyclistes ont connu quelques difficultés lors de cette édition du Tour cycliste international du Faso. Ils ont pu sauver l’honneur grâce à Abdoul Aziz Nikièma lors de l’étape Banfora-Bobo-Dioulasso.

17 équipes ont pris part à cette 30e édition du Tour du Faso. (Team Allemagne, Golabl Cycling Holland, (Ouest Vern/France), Club de la Défense/France, Team Flander Belge, Érythrée, Maroc, RD Congo, Angola, Côte d’ivoire, Niger, Bénin, Togo, Mali et  Burkina Faso avec trois équipes.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *