Ouaga : Du soutien pour des enfants en difficultés  

1168 0

Dans le cadre des activités ordinaires de la « fondation Zida pour le Burkindi », à travers son projet donner le sourire aux orphelins et enfants vulnérables du Burkina Faso a offert des kits scolaires à des élèves dans l’arrondissement N°9.  C’était ce jeudi 9 novembre 2017 à Ouagadougou. 

Au Burkina Faso, l’accès à l’éducation reste encore difficile pour certains enfants. Seulement deux enfants sur cinq en âge d’aller à l’école y ont accès. Les facteurs explicatifs de cette situation sont nombreux. On peut noter, entre autres, le coût élevé des frais de scolarité, la pauvreté et le manque de moyens financiers des parents qui expliquent leur réticence à scolariser leurs enfants.

Les enfants en situation difficile ou issus des familles démunies  sont les plus touchés par cette situation. Livrés à eux-mêmes, ces enfants déscolarisés ou qui n’ont pas eu la chance d’aller à l’école, tentent l’aventure à la recherche de meilleures opportunités. Malheureusement, nombreux sont ceux qui finissent par se retrouver dans la rue ou échouent dans le filet des trafiquants d’enfants.

Fanta Nana, directrice de l’école primaire MBDC/FIMA Triomphe dans l’arrondissement N°9

C’est pour toutes ces raisons que la « fondation Zida pour le Burkindi », a initié des actions de parrainage dont l’objectif est de permettre l’accessibilité de ces enfants à l’école. « Contribuer à former l’homme de demain est la mission la plus noble qui soit sur la terre. Car ce qui diffère l’homme à l’animal, c’est l’éducation » a fait comprendre le directeur exécutif de la Fondation Zida, Fousseni Ouédraogo.

Par ailleurs, il a pris une citation de Confucius pour illustrer : « si ton plan est pour un an, plante du riz, si ton plan est pour 10 ans plante des arbres ; si ton plan est pour 100 ans éduque les enfants ». Les dons de ce jour, dans le complexe scolaire Fimba Triomphe dans l’arrondissement N°9, sont composés essentiellement de kit scolaire. Il s’agit des sacs, des stylos, des cahiers, du matériel didactique, etc.

Fousseni Ouédraogo a précisé que ses actions se regroupent dans la prise en charge partielle ou totale des frais de scolarité des enfants en situation difficile dans l’arrondissement N°9. « Au total ce sont environ 6 écoles parrainées avec environ 207 élèves dans la commune de Ouagadougou. D’un coût global à plus de 2 millions de F CFA pour l’année de 2017-2018 », a-t-il signifié.

« Cela va aider beaucoup d’élèves qui étaient dans des situations difficiles de reprendre le chemin de l’école. Ce sont 23 enfants parrainées dans notre structure», a laissé entendre Fanta Nana, directrice de l’école primaire MBDC/FIMA Triomphe dans l’arrondissement N°9. En rappel, la Fondation Zida existe depuis novembre 2015. Elle a déjà fait des dons dans des orphelinats à travers le Burkina Faso.

Jules César KABORE
Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *