Hadja Fatimata Ouattara, Ministre des TIC : « Internet est géré et même gouverné »

651 0

En marge de la 13e édition de la Semaine nationale de l’internet (SNI), l’association Initiative pour la gouvernance de l’internet (IGF Burkina Faso) organise, ce vendredi 10 novembre 2017 à Ouagadougou, le 5e forum national sur la gouvernance de l’internet.

« Le commerce électronique au Burkina Faso : Opportunités et barrières ». C’est autour de ce thème que se tient la 5e édition du forum national sur la gouvernance de l’internet. L’essor du e-commerce met ainsi les différents acteurs TIC au cœur d’un nouveau défi.

En choisissant ce thème, a indiqué Hermann Ouédraogo, Président d’IGF Burkina, les organisateurs entendent interpeller toutes les parties prenantes allant du gouvernement qui élabore les politiques jusqu’aux jeunes entrepreneurs qui font ou qui envisagent pratiquer le commerce électronique en passant par le secteur privé, l’autorité de régulation des communications électroniques.

« Ce type de forum est une tribune intéressante pour échanger, débattre et discuter des nouveaux défis. Ce forum est une occasion unique pour chaque pays de contribuer au débat mondial sur la gouvernance de l’internet », a constaté le parrain du forum, Tontoma Charles Millogo, Président du Conseil de régulation de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP).

Hadja Fatimata Ouattara, ministre du développement de l’économie numérique et des postes, est convaincue que la vie actuelle est inimaginable sans internet qui est un réseau ouvert et accessible à tous. Elle espère que des recommandations pertinentes seront proposées à l’issue de ce forum sur la gouvernance de l’internet.

« Contrairement à ce que l’opinion publique pense, internet est géré et même gouverné. C’est un comité tripartite national, IGF Burkina (Etat, secteur privé et société civile) qui organise donc ce genre de réunion pour cerner les préoccupations des utilisateurs finaux et les transférer au niveau sous régional, régional et international », a expliqué la ministre burkinabè des TIC.

Il est important pour les utilisateurs burkinabè, dit-elle, de participer à cette rencontre afin que leurs préoccupations puissent être cernées et prises en charge au niveau international. Concernant le thème du forum, elle reconnaît que la jeunesse du Burkina est en plein dans le commerce électronique. Et le jeu en vaut la chandelle.

Noufou KINDO

Burkina 24

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre