Roch Kaboré aux jeunes : “Nous avons écouté vos messages”

1503 0

Après 4 jours de concertation entre  jeunes, autorités et partenaires, les états généraux de la jeunesse ont refermé leurs portes ce samedi 18 novembre 2017.

Le thème « quelle gouvernance pour une contribution optimale de la jeunesse au renouveau politique, économique et social du Burkina Faso »  a été l’objet des réflexions des états généraux de la jeunesse depuis trois jours. La cérémonie de clôture  a été présidée par le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, ce 18 novembre 2017.

5 panels ont été animés et ont ceinturé le thème central. C’est ainsi que les participants ont échangé sur « place et rôle de la jeunesse dans le renouveau politique, économique et social du Burkina Faso », « jeune et conduite addictive»,  «  santé sexuelle et reproductive des jeunes et dividende démographique »,  «regard croisé en matière d’éducation et d’engagement politique de la jeunesse» et «tribune de l’entreprenariat».

Ces thèmes ont été décortiqués par des universitaires, des responsables d’organisation de la société civile (OSC), du milieu professionnel, du représentant du système des Nation –Unies, du ministre ivoirien en charge de la jeunesse et de l’épouse du Chef de l’Etat.

Des jeunes promoteurs modèles ont reçu des chèques – Ministère de la jeunesse

Les  3 caucus se sont articulés autour de l’organisation et l’accompagnement des jeunes pour une participation optimale au développement, le rôle des pouvoirs publics de développement et la question d’approches de stratégies pour un engagement citoyen des jeunes au service du développement.

A la fin des travaux, des recommandations ont été faites à l’endroit des pouvoirs publics, des partenaires techniques et financiers. L’on peut noter, entre autres, « élaborer une stratégie nationale de mise en œuvre de la décennie africaine pour la formation et l’emploi des jeunes dans les domaines professionnel, technique et entrepreneurial (2018-2027) » et « l’organisation des rencontres d’échanges, directs et inclusifs, périodiques ou ponctuelles entre les partenaires techniques financiers et les populations dans les localités dans lesquelles ils interviennent ».

Quant au jeunes, ils ont pris plusieurs engagements dont «  se regrouper en structures faitières et/ou par objectif (écologie, santé, environnement, socioéducatifs, etc.) en vue de mieux accompagner les politiques de développement à l’échelle nationale et régionale » et  «  veiller à mériter et à renforcer le leadership des jeunes dans la vie de la nation ».

Dans son mot de clôture, le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a salué les résultats obtenus. Il a par ailleurs prodigué quelques conseils aux jeunes.

Le Chef de l’Etat a par exemple exhorté les jeunes, lorsqu’ils s’engagent à prendre des crédits de l’Etat, à songer à bien les investir afin de pouvoir procéder au remboursement à l’échéance pour que d’autres jeunes puissent en profiter.

Quant aux différentes doléances que les jeunes ont fait entendre, Roch Kaboré a fait une promesse : « Nous avons écouté vos messages et nous allons les traduire en réalité ». Pour ce faire, il a encouragé la mise en place d’un comité de suivi des résultats des états généraux.

Il faut noter qu’au cours de la cérémonie, des chèques ont été remis aux jeunes promoteurs modèles de la région du Centre. Ils étaient 983 jeunes issus des 45 provinces du Burkina Faso, mais aussi de la diaspora et des communautés étrangères vivant au Burkina Faso à faire le déplacement de Ouagadougou pour participer aux états généraux de la jeunesse.

Saly OUATTARA

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *