Centre-Est : Le Festival Yinimbaayi a ouvert ses portes

Tenkodogo, chef-lieu de la province du Boulgou, abrite depuis le vendredi 17 novembre 2017 la deuxième édition du festival Yinimbaayi. Prévu pour une semaine, ce festival vise la cohésion sociale et la valorisation des talents de la région.

Plus d’une dizaine d’artistes musiciens  et neufs troupes de la région ont tenu en haleine le public durant les  trois premiers  jours du festival.  Les différents troupes et artistes sont venus des trois provinces de la région du Centre-Est.

Cette diversité culturelle a permis de découvrir les potentialités culturelles de la région. Une tribune de découverte des pas de danse qui ont tendance à disparaitre, notamment la danse yana dans le Koulpélgo et le Zaoré dans le Kourittenga. Selon Aguira Kongo/Compaoré, directrice des arts de la scène, « l’action du promoteur est à encourager, notamment e fait de dénicher ces talents cachés pour la promotion  et la valorisation de la culture ».

Le festival ne se résume pas seulement aux prestations mais il est aussi une occasion d’attiser la curiosité des participants à travers une foire d’exposition. Pour le promoteur Hamidou Tarnagda, le festival Yinimbaayi «vient montrer que le pays a des talents, a une force qui peut être une industrie source du développement». Après les trois jours, la foire conduira le festival jusqu’au 24 novembre 2017.

Les visiteurs y trouveront des exposants venus du Bénin et du Togo. Ce cadre  favorise le développement économique de la région. Le promoteur est convaincu que « si cette initiative pouvait être organisée trois fois dans l’année, d’ici trois ans, les jeunes ne vont plus aller ailleurs pour la recherche du bien-être ».

Correspondance particulière



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page