Burkina : 148 partis et formations politiques recensés, 38 en situation irrégulière

519 0

En Conseil des ministres du 22 novembre 2017, pour le compte du ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation, il a été fait un rapport relatif au fichier des partis et formations politiques au Burkina Faso. De ce rapport, il ressort qu’à la date du 23 octobre 2017, cent quarante-huit (148) partis et formations politiques ont été légalement reconnus au Burkina.

Une opération d’assainissement du fichier des partis et formations politiques a été menée courant septembre et octobre 2017. De ce travail, selon le conseil des ministres, il ressort que cent six (106) partis et formations politiques sont en règle vis-à-vis de leurs propres textes statutaires. Par ailleurs, trente-huit (38) sont dans une situation irrégulière et quatre (04) partis politiques dont la situation n’est pas complètement élucidée.

« En cas de non-respect de leurs textes statutaires, les partis et formations politiques s’exposent à des sanctions telles que prévues par les articles 28 et 29 de la Charte des partis et formations politiques », lit-on dans le compte rendu du Conseil des ministres. Il a été instruit aux ministres en charge du dossier de prendre les dispositions idoines pour l’application des sanctions prévues à cet effet, conformément aux lois et règlements en vigueur.  

Synthèse de Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre