Gouvernance locale au Centre-Ouest : Elus locaux et journalistes à l’école de la redevabilité

Le réseau « Initiatives des Journalistes Africains pour la Coopération et le Développement » (IJACOD) a organisé une session de formation sur la problématique de la collaboration médias-élus locaux à Koudougou.

Comment mieux rendre compte aux populations à la base de l’action des gouvernants locaux par le canal des médias ? C’est la préoccupation qui a conduit le réseau « Initiatives des Journalistes Africains pour la Coopération et le Développement » (IJACOD) à organiser, au profit des acteurs concernés, une session de formation.

C’était sous le thème : « problématique de la collaboration entre médias et élus locaux pour une meilleure redevabilité de la gouvernance locale ». Cette session a regroupé pendant 48 heures, 60 élus des communes de Koudougou, de Réo et de Ténado ainsi que 10 journalistes de radios émettant dans les dites localités.

Durant les deux jours de formation, les participants ont été outillés pour créer un climat propice de collaboration entre médias et élus locaux en vue de fournir aux populations des informations crédibles et bien « sourcées ». Les participants ont eu droit à des modules tels que l’accès aux sources publiques d’informations et aux documents administratifs, la collaboration entre les sources d’informations que sont les élus locaux et les « chasseurs de l’information ».

Le formateur principal, Ouezzin Louis Oulon, a fait le point sur les éléments qui caractérisent la collaboration entre journalistes et élus locaux. Après diagnostic des difficultés de chaque groupe, qui sont, entre autres, la méfiance et l’incompréhension, la conclusion est qu’autant l’élu a un mandat public, le journaliste, lui aussi, a un mandat public pour rendre compte à son public de ce qui se passe.

« Tous travaillant donc dans l’intérêt commun, ils doivent collaborer pour un mieux-être des populations », a expliqué le formateur. Le second formateur Phillip Savadogo, pour sa part, a complété la formation à travers des modules supplémentaires sur la Coopération décentralisée, la stratégie de mobilisation de partenaires et le marketing communal. Pour l’adjoint au maire de la commune de Réo, Epilbié Langa Bationo, « cette formation a été très utile en ce sens qu’elle a favorisé plus de rapprochement  avec les journalistes et d’avoir un regard de partenaires et non de défiance ».

Portée par le réseau IJACOD avec l’appui technique et financier de l’ONG OXFAM et de l’Ambassade royale du Danemark, cette formation s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Renforcement de l’implication des médias et des élus locaux dans la redevabilité de la gouvernance locale au Centre-Ouest du Burkina ». Ce projet va durer 18 mois et s’exécute dans 10 communes de la région que sont Koudougou, Réo, Tenado, Nanoro, Poa Sabou, Cassou, Sapouy, Kokologho et Léo.

Correspondance particulière

Pour Burkina 24

 



Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page