Le Burkina perd un soldat suite à l’attaque du 9 novembre

1120 0

Le soldat de 1ere classe Alfred Millogo a succombé à ses blessures le samedi 25 novembre 2017. Il avait été évacué pour des soins, informe Roch Kaboré, après l’attaque du 9 novembre 2017 à Ariel, un village de Kerboulé dans la Commune de Nassoumbou dans le Soum.

Le 9 novembre 2017 à Ariel, un accrochage a eu lieu entre un détachement militaire de Nassoumbou et des groupes armés. « Une dizaine d’assaillants [avaient été] abattus » et un important stock d’armes et quatre corps d’assaillants avaient été emportés par les militaires burkinabè.

Le ministre de la défense avait, dans un Tweet, souhaité « prompt rétablissement aux [militaires] blessés », le 9 novembre. Le samedi 25 novembre 2017, c’est le Président du Faso, Roch Kaboré qui, dans un Tweet, a annoncé le décès du soldat de 1ere classe Alfred Millogo. Il a présenté à sa famille, les condoléances de la Nation.

 

J’ai appris avec tristesse le décès survenu ce samedi du soldat de 1ère classe Alfred Millogo.
Evacué pour des soins après l’attaque du 9 novembre à la frontière du Mali, notre jeune soldat a succombé à ses blessures.
Je présente à sa famille les condoléances de la Nation. RK

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *