Ouaga : 3,5 tonnes de carcasses de poulets détruites

740 0

Le ministère des Ressources animales et halieutiques a procédé à l’enfouissement de 3,5 tonnes de poulets congelés, impropres à la consommation et de 1 200 poussins, ce mardi 28 novembre 2017 à Ouagadougou.

3,5 tonnes de poulets d’origine inconnue et impropre à la consommation  et 1 200 poussins saisis provenant d’un pays infecté par la grippe aviaire ont été détruits, ce 28 novembre 2017. C’est le ministre en charge des ressources animales, Sommanogo Koutou, qui a supervisé les opérations de l’enfouissement de ces poulets qui étaient destinés à la commercialisation.

Ces produits ont été saisis dans le quartier de Saaba, à Ouagadougou,  et ailleurs. Cette opération s’inscrit dans le but « de préserver la santé de la population », a-t-il fait comprendre.

1 200 poussins saisis provenant d’un pays infecté par la grippe aviaire

Une loi est en gestation au niveau de l’Assemblée nationale sur la santé animale et la santé publique vétérinaire qui va permettre de réprimer sévèrement les intervenants, a fait savoir le ministre en charge des ressources animales.

 Sommanogo Koutou a lancé un appel à la vigilance afin d’éviter la consommation de ces produits. Il a également rappelé que « c’est une pratique récurrente, surtout à l’orée des fêtes de fin d’année ».

Sommanogo Koutou, ministre en charge des ressources animales

Dr Joseph Sawadogo, directeur général du service vétérinaire, a expliqué que  c’est « pour éviter que le Burkina Faso connaisse de nouveau cette maladie (la grippe aviaire, ndlr), que  nous précédons à des contrôles au niveau de nos frontières ». Il a précisé que c’est avec le concours des forces  de défense et de sécurité que cette opération a été rendue possible.

Jules César KABORE

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *