JAAL 2017 : La Société Le Progrès Industriel encouragée

1016 0

 La Présidente-Directrice Générale(PDG) de la Société Le Progrès Industriel (SLPI), Leila Ben Braiek Ayadi a présenté ce 04 Décembre 2017 le prix qu’elle a reçu aux Journées Agro-alimentaires (JAAL) 2017. Un prix qui lui a été décerné pour son engagement et son accompagnement aux activités des JAAL.

La Société Le Progrès Industriel (SLPI) a accompagné plusieurs journées Agro-Alimentaires et pour la remercier et l’encourager pour cet engagement, les organisateurs de ces journées lui ont offert un prix.

La SLPI, d’origine tunisienne, est une société de construction métallique et mécanique. Pour la PDG Leila Ben Braiek Ayadi, son objectif est de « de soutenir les femmes et les jeunes dans la création de leur propre activité et pôle de transformation ». Il s’agit aussi pour elle, « de mettre les machines de transformation à la disposition de ces populations afin de transformer et d’ajouter de la valeur aux produits agricoles ».

La SLPI est spécialisée dans les secteurs d’activités tels que l’étude, la conception, la fabrication, le montage et le service après-vente des usines de productions industrielles et agro-alimentaires. Elle est spécialisée aussi dans la fabrication des systèmes de manutention et convoyage ainsi que la chaudronnerie en acier noir et en inox et le découpage plasma.

La SLPI a une représentation en Côte d’Ivoire qui est son partenaire d’activité. Il s’agit de la Société d’Importation, de Fabrication d’Animation Animale et de Poussins(SIFAAP), dirigée par Armand Kouadio Kindo. Elle est créée en 2014 et évolue dans le domaine de la nutrition animale et des produits vétérinaires.

La SLPI a reçu des prix locaux et internationaux qui sont, entre autres, le 1er prix au concours de l’innovation Agricole SIAT 2016, le prix Agri Pro en Algérie et le prix d’honneur des Journées Agroalimentaires « JAAL 2016 ».

La société  a été créée en mars 2009 et emploie plus de 40 personnes. Elle a pour ambition de créer un centre de formation pour les femmes dans la transformation des produits agro-alimentaires. Elle entend former des Ivoiriens et des Burkinabè pour assurer l’exportation des matériels après fabrication et le suivi après-vente pour permettre un meilleur usage des matériels par les acheteurs.

Alice THIOMBIANO(stagiaire)

Burkina 24

 



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Communiqué Nécrologique

Posté par - 22/06/2021 0
Les grandes familles KAFANDO, ROUAMBA, le chef de Samabili, les familles alliés KABRE, DEMBELE, OUEDRAOGO, KOUMBEMBA, GUIBLIWEOGO, LOMPO, YANOGO, BELLA…

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *