Bobo : Le SPONG outille des OSC et médias sur les ODD

519 0

Le Secrétariat Permanent des Organisations Non Gouvernementales (SPONG) a organisé le vendredi 8 décembre 2017 à Bobo-Dioulasso, un atelier d’information et d’appropriation des objectifs de développement durable par les organisations de la société civile et les medias de la région des Hauts-Bassins. Cette rencontre s’est déroulée sous le thème : « quelle contribution pour les organisations de la société civile et des medias de la région des Hauts-bassins pour le respect des engagements pris ? ».

Après la première session tenue à Ouagadougou le 28 septembre 2017 dans le cadre de la contribution du SPONG à la célébration mondiale du deuxième anniversaire des objectifs de développement durable (ODD), la deuxième session d’information et d’appropriation des ODD par les acteurs de la société civile et les hommes de medias de la ville de Bobo-Dioulasso, a eu lieu le vendredi 8 décembre dans la ville de Sya.

L’objectif de cette rencontre était de faire connaitre à un large public ce que sont les ODD. Mais aussi de renforcer le processus de participation citoyenne et de suivi des politiques publiques en vue d’accélérer leurs réalisations sur le Burkina Faso à travers le renforcement du dialogue avec les décideurs.

En effet, le 25 novembre 2015, les dirigeants mondiaux se sont mis d’accord sur un plan défini pour la planète et ses habitants en adoptant 17 objectifs de développement durable.

Ces ODD sont un appel universel à l’action pour mettre fin à la pauvreté, protéger la planète et veiller à ce que toutes les personnes vivent dans la paix et la prospérité.

C’est ainsi que, dans le cadre de ces ODD, le SPONG a estimé que toutes les parties prenantes (Etat, société civile, partenaires techniques et financiers, citoyens, communautés) doivent se donner la main pour lutter efficacement contre la pauvreté partout dans le monde et de garantir une gouvernance transparence participative et inclusive à l’horizon 2030.

Et l’un des engagements pris par la société civile, est de contribuer à la vulgarisation et à l’appropriation des ODD par ses membres et surtout de les mobiliser à participer et à l’internalisation  des ODD et à leur mise en œuvre à niveau national.

Selon Roukiatou Ouédraogo, chargée de communication et de plaidoyer du SPONG, cet atelier permettra de renforcer et de  mobiliser la société civile pour participer au dialogue sur les politiques publiques et à leur suivi-évaluation.

« Le SPONG est un collectif qui regroupe les ONG et les associations de développement. C’est l’une des plus grandes plateformes de la société civile au niveau du Burkina. Nous nous sommes engagés dans la dynamique d’élaboration des objectifs de développement durable (ODD) au niveau national et international. C’est pourquoi nous avons organisé cet atelier d’information et de formation au profit de la société civile et des medias de Bobo-Dioulasso pour leur faire connaitre les ODD », a-t-elle laissé entendre.

A l’en croire, le SPONG s’inscrit dans un type de plaidoyer formel et un dialogue politique institutionnel. Il fait partie des structures qui sont représentées dans toutes les instances de développement pour prendre la parole lors des décisions à prendre ou à interpeler le gouvernement.

Au terme de cette rencontre, les échanges ont ainsi permis aux participants de comprendre ce que sont les ODD, les cibles et leurs cohérences avec les politiques nationales et  la dynamique engagée au niveau national et mondial pour veiller à la  réalisation de ces ODD d’ici 2030.

Louise KONATE

Pour Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *