La Coalition des forces démocratiques pour un vrai changement réagit aux propos du Premier ministre

817 0

Dans cette déclaration, la Coalition des Forces Démocratiques pour un vrai Changement (CFDC) réagit aux propos du Premier ministre Paul Kaba Thiéba.

la Coalition des Forces Démocratiques pour un vrai Changement (CFDC) regroupement de l’Opposition Politique républicaine, a écouté, réécouté, lu et relu la déclaration rocambolesque de notre Premier ministre, son Excellence monsieur Paul Kaba THIEBA adressée aux militants de l’Alliance des Partis de la Majorité Présidentielle (APMP).

Elle n’avait pas voulu répondre à cette arrogance, cette vulgarité et incurie d’un autre âge. Elle s’y est finalement résolue par devoir.

Face à l’indignation de nos compatriotes dont nous partageons les sentiments, nous ressentons de la compassion et même de la pitié pour notre Premier ministre qui est peut-être aux abois.

Plusieurs hypothèses peuvent expliquer l’incompréhensible :

  • (…)
  • ayant été longtemps hors sols sans aucune emprise sur les réalités du Faso, il est possible qu’il soit venu pour se servir et non pour servir;
  • il ironise sur le régime du président Roch Marc Christian KABORE qui est connu et reconnu comme le canal historique du régime Blaise COMPAORE. Nous l’invitons à plus de courage pour s’assumer;
  • il anticipe sur un remaniement qui mettra un terme à ses hérésies et à son incompétence ;
  • dans la même logique, il fait de la provocation pour que la colère populaire se manifeste contre ce régime en échec sur le plan du développement et de la démocratie. Tous les feux sont au rouge dans tous les domaines : sécurité, santé, éducation, unité nationale, corruption, pouvoir d’achat, emploi, logement…

La liste des pathologies de ce régime n’est pas exhaustive. Nous laissons à chaque Burkinabè le soin de la compléter.

Il est notoire que le régime KABORE rassemble en lui tous les sept péchés capitaux que sont la Gourmandise, l’Avarice, la Luxure, l’Orgueil, la Paresse, l’Envie et la Colère.

Qui peut oublier en si peu de temps que le régime KABORE est en place parce que:

  • il y a eu la vaillante insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014;
  • il y a eu la résistance populaire du peuple, des syndicats, des travailleurs, de l’armée qui a fait échec au coup d’État du 15 septembre 2015;
  • l’opposition est républicaine et le peuple très tolérant.

Pendant ce temps, où était Paul Kaba THIEBA ?!

La CFDC étant convaincue, après la déclaration et les précédentes sorties dithyrambiques du Premier ministre, elle demande solennellement à Son Excellence monsieur Roch Marc Christian KABORE, président Faso, d’avoir pitié de SON Premier ministre et surtout du peuple burkinabè pour nous débarrasser de ce personnage qui, de toute évidence, a sa place ailleurs qu’à la tête d’un gouvernement au Pays des hommes intègres.

La CFDC lance un appel à la retenue et à la patience aux Burkinabè de bonne foi. Elle leur demande de rester calmes et serein pour ne pas répondre à la politique de la terre brulée du régime KABORE.

Prions ensemble pour notre chère patrie!

Ouagadougou, le 08 décembre 2017

Ont signé:

Maurice Youmanli LOMPO, Président du PNDS ;

Jean-Hubert BAZIE, Président de l’Espoir ;

Dénis NIKIEMA, Premier vice-président de l’UPC ;

Victorien P.W. TOUGOUMA, Président du MAP ;

  1. Diemdoda DICKO, Président de l’UBN ;


B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *