Agroalimentaire : Le PIPHE-SA expliqué à Banfora

Les acteurs du secteur agroalimentaire de Banfora ont eu droit à une présentation du Projet de création et de mise en place d’incubateur, de pépinière et d’hôtel d’entreprises dans le secteur agroalimentaire (PIPHE-SA).

Piloté par l’Agence de Financement et de Promotion des Petites et Moyennes Entreprises (AFP-PME), le PIPHE-SA a pour ambition d’accompagner les créateurs d’entreprises et porteurs de projets et de leur apporter une solution aux contraintes liées au coût élevé des facteurs de production, à l’accès à la technologie, au financement et au marché devenu de plus en plus concurrentiel.

Créé en 2013, il a été adapté aux objectifs du Plan national de développement économique et social (PNDES). Il s’agit de « dynamiser les secteurs porteurs pour l’économie et les emplois » et  « développer un secteur industriel et artisanal compétitif, à forte valeur ajoutée et créateur d’emplois décents ».

Le projet coordonné par  Daouda Ouédraogo,  par ailleurs directeur général de l’AFP-PME, a été présenté aux acteurs du secteur agricole de Banfora, le 7 décembre 2017. En présence du Directeur Régional du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, Issouf Séré, il leur a été expliqué que la mission du PIPHE-SA est de « promouvoir la création, le développement et la pérennisation des PME/PMI du secteur agroalimentaire par une offre de services mutualisés d’incubation, d’hébergement et d’accompagnement à la sortie ».

30 startups hébergées dans l’IPHE-SA dont 30% dirigées par des femmes,  100 emplois directs et 200 emplois indirects générés et au moins 60% des startups créées installées et fonctionnelles sur le marché, tels sont, en chiffres, les résultats attendus de ce projet.

A noter que le  PIPHE-SA, qui court jusqu’en 2018,  a un coût total de 3 740 522 325 de F CFA,  dont près de 2,8 milliards de F CFA sont financés par l’Etat et  872 500 000 de F CFA par la Banque africaine de développement (BAD).

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page