Tribune – « Courage au ministre de la sécurité ! »

589 2

Ceci est une tribune d’un citoyen qui pense que le travail du ministre de la sécurité Simon Compaoré est à reconnaître.

L’histoire de l’évolution des sociétés humaines nous enseigne qu’aucune d’elles n’a réussi à se développer, à s’imposer que par sa capacité organisationnelle, son unité et son combat contre l’arriération.

Le Burkina Faso est confronté aujourd’hui à plusieurs crises socio-politiques et à des attaques terroristes, si bien que le pays demande l’union sacrée de ses fils pour y remédier. La jeunesse burkinabè est en manque d’emplois, la pluviométrie n’a pas été abondante cette année, la dengue sévit. Tous ces problèmes concrets doivent  nous amener à nous pencher sur leurs résolutions « Comment faire pour remédier à ça ?». Ainsi, nous ne devons pas cautionner les réactions indignes d’une opposition frustrée, la manipulation d’un régime déchu et des politiciens haineux. Bien-sûr, je le dis sans vouloir vexer personne.

Simon Compaoré, Ministre d’Etat et de la Sécurité Intérieure est à féliciter, non pas parce que nous l’aimons ou ne l’aimons pas mais pour le travail abattu par ce monsieur et la détermination de réussir la mission qui lui a été assignée. Ce Ministre dénommé Ministre tout terrain, l’infatigable ministre par la majeure partie des Burkinabè a toujours été là pour servir sa patrie, en défendant les valeurs intrinsèques de sa nation, sans tenir compte de l’appartenance politique, ni du niveau  social des personnes. Nous avons bien des exemples :

  • Pendant les attaques terroristes, il était là du début jusqu’à la fin de la mission ;
  • Le dérapage des Kolweogos, Simon était également face à eux pour dire non à certains agissements ;
  • Son excellence a toujours été là pour ses hommes, en visitant en si peu de temps les postes stratégiques de Sécurité dans les 13 régions afin de s’informer du moral de sa troupe et de constater les conditions de travail de ses agents.

Pour ne seulement se limiter qu’à ces actions, Simon Compaoré est non seulement ce Burkinabè travailleur, ce patriote qui œuvre pour le développement de son pays et aussi l’homme qu’il faut dans une administration pour enfin voir bouger les choses.

Alors que dire de cet homme ?

Qui se réveille avant tout le monde et qui s’en dort après tout le monde. Pour ceux qui ne le savent pas,  l’heure de départ du Ministre tout terrain, l’infatigable ministre, pour ses tournées est le plus souvent à des heures inédites (2h, 3h du matin) et souvent il est contraint d’arriver au service à ces mêmes heures.

Donc, je demande en tant que citoyen burkinabè, fils de ce pays, de laisser ce Ministre continuer à travailler pour le développement de notre très cher Faso.

Je demande à cette jeunesse consciente, au peuple burkinabè tout entier de ne pas se laisser instrumentaliser par ces politiciens  véreux et frustrés qui ne pensent qu’à eux au détriment de l’avancée du pays.

Vive le Burkina Faso, « Pays des Hommes intègres », courage au Ministère de la Sécurité et Bon Vent au Ministre Simon Compaoré.

Un citoyen burkinabè (fils de ce pays)



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Il y a 2 commentaires

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *