13-Décembre 2017 : Un numéro spécial du journal « L’Indépendant » dans les kiosques

1355 0

Dans le cadre de la 19e journée commémorative du « crime de Sapouy », un numéro spécial du journal « L’Indépendant » est disponible dans les kiosques. Dans ce numéro spécial du 13 décembre 2017, l’on y trouve notamment les premier et dernier éditoriaux du journal critique.

13 décembre 1998 – 13 décembre 2017. Cela fait 19 ans que le journaliste d’investigation Norbert Zongo, Directeur de publication du journal « L’Indépendant » et ses trois compagnons ont été assassinés à Sapouy. Le journal fondé par Norbert Zongo a cependant cessé de paraître depuis décembre 2012.

Certains acteurs de la société civile travaillent afin que le journal puisse renaître de ses cendres. Dans le souci de perpétuer l’œuvre de Norbert Zongo, un numéro spécial du journal en hommage au journaliste et sa mère décédée le 1er décembre 2017 est vendu dans les kiosques à journaux.

« Ce numéro spécial paraît dans un moment d’une triple douleur : le décès de Augustine Zongo intervenu le 1er décembre 2017, l’arrêt prolongé du journal « L’Indépendant » et l’absence d’un procès après 19 ans d’attente », peut-on lire dans le N°275 de « L’Indépendant » vendu à 200 F CFA.

Foi du promoteur du Ciné Droit Libre, Abdoulaye Diallo, ce numéro spécial est vendu au prix habituel du journal de Henri Sebgo et la somme issue de la vente sera reversée à la famille Zongo à Koudougou pour les funérailles de la mère de Norbert Zongo.

Dans ce numéro spécial réalisé par « Semfilms », dans le cadre de la 13e édition du festival Ciné Droit Libre, « L’Indépendant » conserve son esprit critique. La plume est donnée à des journalistes de la « génération Norbert Zongo » dont Touwendinda Zongo. Il y a également des témoignages d’anciens amis et collaborateurs de Norbert Zongo, notamment Timpous et Eric Kam.

L’on y trouve aussi les premier et dernier éditoriaux du journal critique. « Norbert Zongo : 19 ans après son assassinat, « c’est la justice qui bloque » le dossier » ; « Adieu Yaaba Augustine : Une mère intègre et digne » ; « C’était mon ami » ; « La mort de L’Indépendant », sont des titres à retrouver dans ce numéro spécial.

Pour rappel, « L’Indépendant » paraît pour la première fois en 1993. Il est fondé par Norbert Zongo qui rédige la plupart des articles signés du pseudonyme « Henri Sebgo ». Directeur de publication, il refuse l’autocensure et écrit dans le quotidien du 2 juin 1993 (devenu plus tard hebdomadaire) : « L’Indépendant sera indépendant ou ne sera pas ».

Il s’oppose directement au régime de Blaise Compaoré, dénonçant l’omniprésence de la corruption au sein de l’État. « L’Indépendant » s’intéresse également à la société civile et aux divers mouvements sociaux qui traversent le pays. Il couvre ainsi largement la grève des étudiants de 1996-1997.

En 1998, Norbert Zongo et ses trois compagnons sont assassinés alors que le journaliste enquête sur la mort du chauffeur de François Compaoré, le frère cadet de l’ancien président burkinabè. Son décès, auquel serait mêlé François Compaoré, donne naissance à un mouvement de contestation à travers le pays, ainsi qu’à des protestations internationales.

Le 29 octobre 2017, sous le coup d’un mandat d’arrêt international émis par la justice burkinabè dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat du journaliste, François Compaoré a été interpellé puis relâché par la police française à son retour d’Abidjan à l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle. Ce 13 décembre 2017, une audience est prévue en France pour décider si le frère cadet de Blaise Compaoré sera extradé ou pas vers le Burkina Faso.

Noufou KINDO

Burkina 24



Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Il y a 1 commentaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *