Banditisme : Spécialité, vol de bouteilles de gaz

675 0

Le commissariat de police de l’Arrondissement de Nongr-maassom (CPA-NGM) a mis la main sur deux réseaux de  présumés malfaiteurs. Le premier est spécialisé dans le vol des engins à deux roues et le deuxième, dans le vol des bouteilles de gaz. 14 vélomoteurs et 149 bouteilles de gaz ont été saisis. Ils ont été présentés à la presse ce jeudi 14 décembre 2017 à Ouagadougou.

Le commissariat de Nongr-maassom a démantelé deux réseaux de présumés malfrats dont l’âge est compris entre 20 à 48 ans.

Le premier, spécialisé dans le vol des engins à deux roues et agression à main armée, a été démoli  suite à l’arrestation de Boukaré Ouédraogo. Selon le commissaire de police Hamado Tassembedo : « Boukaré Ouédraogo a été conduit à nos services par un groupe d’individus du secteur 18 quartier Somgandé de la ville de Ouagadougou le 23 novembre 2017 à 4h30mn en  flagrant délit de vol de vélomoteur dans un domicile. Et après, une enquête a été ouverte et a permis de mettre hors d’état de nuire les autres membres de la bande à savoir Saidou Tanga Zougrana et Salif Simporé », explique-t-il.

Les engins volés

Il ajoute que leur mode opératoire était l’agression à main armée tantôt par effraction des portes d’entrée et fenêtre des domiciles ciblés à l’avance. Les engins sont recélés par le nommé Saidou Tanga.

Lors de leur arrestation la police a saisi un trousseau de soixante-neuf clé limées, un arrache-clou, une tenaille, deux machettes et une cagoule et une paire de gants.

A la vue de la police, ils fuient

En ce qui concerne le second réseau, le commissaire de police Hamado Tassembedo laisse entendre que tout est parti le 24 novembre 2017. Aux environs de 4h30, en partance pour Nagrin pour l’interpellation du nommé Zougrana Tanga Saidou recherché pour recel de vélomoteurs, les éléments de Brigade de recherche et d’intervention ont aperçu deux individus conduisant un tricycle transportant des bouteilles de gaz butane à proximité du cimetière  route Saponé.

Ces deux individus ont pris la fuite à la vue des policiers. Ceux-ci ont réussi à les appréhender dans la zone d’habitation spontanée de Nagrin. Et suite à une enquête, les autres membres que sont Ousmane Nakoulma, Halidou Ouanga, Bilgo Saiba, Salif Simporé, Ousmane Bilgo, Alexandre Compaoré et Idrissa Yerbanga ont été interpellés.

Les éléments du commissariat de Nongr-massom exhortent les populations à collaborer

« Identique à celui de la précédente, le mode opératoire de cette bande était l’effraction sur les portes d’entrées des dépôts de bouteilles de gaz butane et le butin est transporté à l’aide d’un tricycle dans la zone non lotie de Nagrin avant d’être écoulé », affirme le commissaire Hamado Tassembedo.

Au total, le butin saisi aux mains des deux bandes est composé de 14  vélomoteurs de diverses marques, un tricycle, 149 bouteilles de gaz dont cent 106 bouteilles vides de 6  kg de marque Sodigaz et Shell. 42  bouteilles chargées de 6 kg, une bouteille  vide de 12 kg de marque Oryx et un téléviseur écran « 32 » plasma.

Appeler

Le commissaire a noté  qu’un des malfrats du premier réseau a pris la fuite de même que deux receleurs du deuxième groupe. Il a lancé un appel à toutes les personnes qui auraient été victimes de vol de bouteilles de gaz et d’engins à deux roues de se présenter au commissariat pour la suite de l’enquête. Et à l’endroit des populations, à davantage coopérer avec les forces de sécurité afin  de réduire l’insécurité au Burkina Faso en dénonçant les malfrats à travers les numéros verts. Le 17, pour la police nationale, le 16 pour la gendarmerie nationale et le 1010 du CNVA.

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *