Election : L’Université Aube Nouvelle expérimente le vote électronique

433 0

L’université Aube Nouvelle a expérimenté l’élection à vote électronique, dans le cadre de la désignation des délégués des filières et du délégué général. C’était ce samedi 16 décembre 2017 à Ouagadougou avec la complicité de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Pour la désignation du bureau des étudiants de l’année académique 2017-2018, l’Université Aube Nouvelle a expérimenté l’élection à vote électronique. La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a été associée à cette première expérience.

Lire également : ” L’Université Aube nouvelle veut augmenter le taux d’employabilité de ses étudiants”

« Notre rôle est l’accompagnement technique dans le système de désignation. Car, c’est une élection qui n’est pas comme les autres, notamment une élection à vote électronique », a fait savoir Lassane Dao, commissaire au niveau de la CENI. 

L’élection à vote électronique de l’université Aube Nouvelle

« Nous voulons aussi donner une culture démocratique à l’ensemble des étudiants qui constituent la relève. Nous voulons anticiper à partir des écoles pour préparer ces pépinières pour qu’ils connaissent des éléments qui entrent  en ligne de compte de la préparation d’une élection », a-t-il ajouté. Il s’agit de l’élection de 8 délégués au niveau des filières et du délégué général de l’Université Aube Nouvelle.

Lassane Dao a expliqué que le système du vote électronique est un logiciel qui est conçu avec la liste des électeurs et les noms des candidats en images. Avec le numéro matricule, l’étudiant accède à la plateforme et choisit son candidat ou un bulletin nul. Le vote est comptabilisé directement.

« Nous devons travailler à tendre vers cette technologie pour nous permettre d’avoir des élections qui soient fiables, rapides et simples», a fait savoir Lassane Dao. Il a suggéré que cette technologie soit appliquée au niveau national car selon lui, cela simplifie les coûts.

Le président de la CENI et le PDF de l’Université Aube Nouvelle

Newton Hamed Barry, président de la CENI, a laissé entendre qu’il était heureux de constater cette expertise mise en place dans une école comme Aube Nouvelle.  Il  a précisé que tous ses éléments sont en train d’être d’expérimentés par une université et des ingénieurs burkinabè qui développent donc des logiciels pour tout le processus. « Nous sommes complètement séduits, parce que c’est une réflexion sur laquelle nous sommes déjà engagés », a-t-il conclu.

Le Président directeur fondateur, Isidore Kini, se réjouit que cette expérience ait séduit le président de la CENI.  « Nous pensons que le partenariat est d’office tissé. Nous allons ensemble mener la réflexion  car nous avons les ressources capables de développer cette technologie au niveau national », a-t-il mentionné.

Par ailleurs, il a rappelé que la plateforme offre la possibilité d’avoir en temps réel les tendances, les évolutions des votes et les résultats.

Jules César KABORE

Burkina 24

Il y a 1 commentaire

  1. YONLI Diamano Mathias |

    Bonjour. Permettez moi d’ajouter une petite remarque, il a été dit dans l’article que c’est une première, il faut noter que pour cette année l’utilisation est à sa deuxième. La première fut l’année précédente, il faut juste noter que le système était à un état critique, de ce fait l’expérimentation n’a pas été médiatisée. je tiens à ajouter qu’à cette occasion les étudiants ont fait face à des bugs du système.
    Merci bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre