Prix Macky Sall pour le dialogue en Afrique : Le Moogho Naaba primé

206 0

Le Moogho Naaba Baongo a reçu, ce jeudi 21 décembre 2017 à Ouagadougou, le premier « Prix Macky Sall pour le dialogue en Afrique ». Cette distinction est dotée d’un trophée, d’une médaille et d’une enveloppe de 50.000 euros (au moins 30 000 000 de FCFA). Il a reçu les félicitations de l’assistance mobilisée pour l’occasion.

Le « Prix Macky Sall pour le dialogue en Afrique » a été créé dans le but d’honorer et encourager les initiatives de dialogue politique et social en Afrique. Le prix vise également à envoyer un message significatif dans l’optique d’appuyer et accompagner les efforts de l’Union africaine et des ensembles régionaux et sous-régionaux qui la composent.

La remise officielle de ce prix institué le 2 juin 2016 à Genève par le Centre indépendant de recherches et d’initiatives pour le dialogue (CIRID) a eu lieu ce 21 décembre 2017 à Ouagadougou. Le choix du jury international a porté sur l’un des cinq principaux rois du Burkina, le Moogho Naaba Baongo.

Il a ainsi remporté la première édition du « Prix Macky Sall pour le dialogue ». Plusieurs personnalités politiques, coutumières et religieuses étaient présentes lors de la remise du prix au roi des Mossé qui a joué un rôle déterminant notamment dans la crise que le Burkina a traversée entre 2014 et 2015.

Pour le ministre burkinabè Alpha Barry, le « Prix Macky Sall pour le dialogue » est une initiative qui augure une Afrique unie et forte. « La renommée de ce prix dépasse les frontières du Burkina Faso. Ce prix contribuera sans doute au maintien de la paix dans le continent africain », est convaincu Alpha Barry, ministre des affaires étrangères.

« Sa Majesté, vous méritez votre prix. Vous êtes un unificateur »

« Sa Majesté Le Moogho Naaba Baongo a mis tout son prestige dans le dialogue au Burkina Faso et en Afrique », foi du représentant du CIRID/Afrique de l’Ouest et du Centre, El Hadj Malick Mbaye. Selon lui, « dialoguer, c’est gérer de façon apaisée les antagonismes ».

Le Président de la République du Sénégal était représenté par le ministre sénégalais des affaires étrangères, Maître Sidiki Kaba. Il a traduit les félicitations et salutations de Macky Sall au Moogho Naaba et à toute la Cour royale.

« Sa Majesté, vous méritez votre prix. Vous êtes un unificateur. Vous êtes un pacificateur. Vous êtes admiré au Sénégal et au-delà des frontières internationales. Vous incarnez des valeurs de tolérance, de paix, de dialogue, de progrès », s’est adressé le ministre sénégalais au lauréat 2017 du « Prix Macky Sall pour le dialogue ».

Le prix est doté d’un trophée, d’une médaille et d’une enveloppe financière de 50.000 euros (au moins 30.000.000 FCFA). Le prix porte le nom du Président sénégalais parce que selon les initiateurs, il en est tout simplement le parrain.

« Macky Sall a été choisi comme parrain de ce prix pour ses nombreuses initiatives de dialogue qui constituent une innovation dans un pays qui ne se relève pas de conflits et qui, en plus, organise et institutionnalise le dialogue sans aide ni interventions extérieures. Ces particularités font du Sénégal un exemple pour tout le continent africain et le CIRID tient à le faire savoir », a indiqué El Hadj Malick Mbaye. A noter que le CIRID est une institution bénéficiant d’un statut consultatif auprès des Nations Unies.

Noufou KINDO

Burkina 24

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre